Gestion de crise Covid-19 COM242

Je vous propose un échange avec mes étudiants du COM 242 H 2020 portant sur la communication de crise. Comme l’indique fort bien Thierry Libaert dans la troisième édition de son ouvrage intitulé La communication de crise aux éditions Les Topos, « La crise est multiforme. Elle concerne les domaines technologiques, sociaux, réglementaires, financiers, commerciaux ou écologiques, mais s’appréhende sous l’angle de la communication.» En clair, la communication constitue un facteur de premier plan et intrinsèque de la gestion de crise.

 Définition d’une crise

Quant aux multiples définitions d’une crise, dans le vocabulaire des relations publiques, nous avons retenu comme définition privilégiée « Une crise est une situation de vulnérabilité pouvant résulter, entre autres, d’un incident, d’un accident ou d’une décision d’affaires menaçant l’intégrité ou la réputation d’une organisation. Une crise peut affecter ou compromettre la continuité des affaires d’une organisation ainsi que la qualité de ses relations avec ses parties prenantes (citoyens, employés, partenaires, clients, fournisseurs, etc.). Une crise peut susciter auprès de l’opinion publique et des médias socionumériques et de masse, une perception de doute et de perte de contrôle de la part d’une organisation et ébranler la confiance qu’on peut avoir envers elle.» Parfois il y a rupture des affaires comme il peut se produire en situation d’urgence – le grand verglas de janvier 1998 au Québec en est un exemple – entraînant une interruption de services ou de la production d’un produit, la crise peut également être de nature réputationnelle avec des conséquences importantes sur l’atteinte des objectifs d’une organisation voire de la réalisation de sa mission. La crise peut également prendre des proportions nationales et mondiales comme c’est le cas avec la Covid-19 et particulièrement au Québec depuis le 10 mars 2020.

Invitation à mes étudiants du COM 242 H 2020 

En complément des éléments abordés en classe sur la gestion de crise lors de la séance de cours du 28 février, j’invite mes étudiants du COM 242 H 2020 à fournir leur analyse de la communication de la crise de la Covid-19 en se référant aux notions vues en classe et aux références scientifiques disponibles dont les notes de cours et le chapitre 12 du livre obligatoire du COM 242.

Pour votre commentaire de 3 paragraphes, sélectionner une organisation de votre choix ( par exemple votre université) et lister les enjeux de communication que vous considérez importants en lien avec la situation de la Covid-19 qui a débuté au Québec dans la semaine du 10 mars. Le deuxième paragraphe, votre analyse objective des actions de communication de l’organisation analysée en fonction des notions vues en classe. Le troisième paragraphe doit inclure vos recommandations en matière de relations publiques pour l’après-crise qui suivra la période de crise en tant que telle.
À la fin de votre commentaires, citer vos références scientifiques pour appuyer votre propos. Ce commentaire individuel sera évalué pour le d3 du COM242 H2020.

Au plaisir de vous lire.

Regard critique sur les rp par les étudiants du COM 242 de l’UdeS

 

Au cours de la présente session de l’été 2016, mes étudiants de l’université de Sherbrooke du cours Relations publiques COM 242 participent à un exercice via Twitter sous le mot-clic #comrp242. Leurs commentaires au présent billet consistent une analyse critique de leurs observations en lien avec les relations publiques. En somme, cet exercice consiste à doter mes étudiants de plusieurs sources de références en lien avec les relations publiques et accessibles en tout temps pendant leurs études universitaires.

Plus de 1000 tweets en lien avec les rp

Depuis le début de la session, chaque étudiante/l’étudiant, à chaque semaine, a publié via le #comrp242 en partageant des liens URL, des commentaires sur l’actualité en relations publiques de même que sur les pratiques des relationnistes (les meilleures comme les moins bonnes) et constituer une liste d’abonnements comprenant au moins 10 individus/organismes en lien avec les relations publiques.

Leurs commentaires seront d’environ trois à quatre paragraphes sous la forme d’une analyse critique de leurs observations en s’inspirant du contenu de sa liste d’abonnements portant sur les relations publiques ou des commentaires de ses tweets ou de ceux de ses collègues sur Twitter. Il est possible également que les commentaires fassent essentiellement un lien avec des notions vues dans le COM242 Été 2016.

À mes étudiants au sujet des directives de ce travail pratique

Rappel du document sur les directives de cet exercice publié via Moodle au deuxième cours soit celui de la semaine du 10 mai : les éléments de contenu de votre analyse pourraient s’articuler selon les faits saillants de vos observations ; des liens avec un ou les quatre modèles de relations publiques ; la proposition d’une question de fond en lien avec vos observations et votre réponse à cette question de fond ou de pistes de réflexion à sa question.

La liste des abonnements doit être publiée dans votre commentaire à la suite de vos trois à quatre paragraphes. Inclure également la liste de vos tweets avec la date de publication. De cette façon, vos collègues auront accès à vos références en relations publiques dans ce forum virtuel en visitant le présent blogue.

Au plaisir de vous lire !

%d blogueueurs aiment cette page :