Storytelling et responsabilité d’entreprise

En se référant au contenu au sujet du storytelling sur le site Moodle du COM242 de l’Université de Sherbrooke relatant les caractéristiques et la pertinence de cette pratique de communication, j’invite les étudiantes et les étudiants du COM242 H2022 à commenter sur l’utilisation du storytelling en matière de responsabilité d’entreprise. De proposer des hyperliens liens vers des exemples de storytelling réussi abordant la responsabilité d’entreprise ( développement durable, citoyen corporatif responsable etc). De faire découvrir des approches créatrices pour orienter une communication responsable par le storytelling auprès des parties prenantes d’une organisation. 

Storytelling : Outil de communication basé sur 
une structure narrative du discours

Invitation à mes étudiants du COM242 H 2022 

Vos commentaires doivent se concentrer sur la pertinence du storytelling en relations publiques dans le contexte particulier où les communications numériques font partie du quotidien d’une majorité d’entreprises et de la population en 2022 au Québec comme ailleurs dans le monde.

  1. D’indiquer votre conception, avec des arguments détaillés, de l’utilisation efficace du storytelling avec le contexte de la responsabilité d’entreprise;
  2. De proposer un ou des hyperliens vers une ressource en ligne (une organisation ) utilisant efficacement le storytelling dans un contexte de responsabilité d’entreprise et de fournir une description sommaire du contenu de cette story;
  3. D’expliquer en quoi la story sélectionnée respecte les concepts clés du storytelling. 

Pour votre commentaire de 3 paragraphes, lesquels doivent être bien détaillés pour chacun des trois éléments susmentionnés, il est important que votre commentaire porte sur le storytelling en lien avec la responsabilité d’entreprise. Par ailleurs, pour éviter de choisir les mêmes ressources en ligne, il est vivement suggéré de surveiller les commentaires publiés de vos collègues de cours afin de proposer d’autres organisations que les exemples déjà publiés dans le blogue.

Ce commentaire individuel sera évalué comme exercice pratique individuel (E2) du COM242 H2022. Votre commentaire doit être publié uniquement sur le présent blogue et il doit être disponible au plus tard le 8 mars 17 heures. Merci de respecter l’heure de tombée et au grand plaisir de vous lire.

Laisser un commentaire

51 commentaires

  1. Avec le concept de la responsabilité d’entreprise, tant sur le plan économique, durable et sociale, une utilisation efficace du storytelling se rapporte, selon moi, aux concepts suivants :
    – Un storytelling efficace en contexte de la responsabilité d’entreprise devrait, avant tout, servir à transmettre les valeurs et les croyances d’une entreprise X, afin qu’elle se positionne en tant qu’entreprise responsable;
    – Inspirer l’engagement et la confiance auprès des différentes parties prenantes de l’organisation, afin de créer un mouvement plus fort et d’acquérir une reconnaissance plus importante en ce qui a trait à la responsabilité d’entreprise;
    – Dans ce sens, un storytelling efficace en contexte de la responsabilité d’entreprise se rapporte à mobiliser les parties prenantes de l’organisation en imageant les valeurs sociales, économiques et durables de l’organisation pour susciter l’émotion;
    – Le but du storytelling en relation publique devrait surtout susciter des conversations pour générer, soit un capital de sympathie vis-à-vis la responsabilité d’entreprise d’une organisation ou un positionnement favorable à l’acquisition de nouvelles parties prenantes;
    Le storytelling est important en relation publique, surtout lorsque le porte-parole engage le sujet de la responsabilité d’entreprise de son organisation Le but est de susciter une réaction positive des différentes parties prenantes et pour s’y faire, il faut avant tout capter l’attention de l’audience, mais aussi créer des émotions afin de se démarquer de l’infobésité dans laquelle la plupart des organisations se noient. Le storytelling doit faire partie intégrante du discours, si une organisation souhaite créer un réel impact autour de sa communication.

    1. TANK Worldwide et GSK s’associent pour la Journée mondiale de la pneumonie | Grenier aux nouvelles
    On peut observer, dans cet article issu du magazine Grenier aux nouvelles, l’organisation GSK qui annonce son association et son soutien à la Journée mondiale de la pneumonie. Dans cette capsule, nous pouvons lire des faits saillants sur les ravages de la pneumonie, des images vibrantes et un appel à l’action à la toute fin.
    2. Journée Bell Cause pour la cause: participez à la plus grande conversation au pays | Grenier aux nouvelles
    Dans la campagne 2022 de Bell cause pour la cause, on peut observer trois versions de publicités web et télé. Dans la première, on peut voir des célébrités nous donner leurs conseils pour gérer le stress et l’anxiété. Dans la deuxième, on peut voir le premier angle de la campagne, c’est-à-dire « j’écoute » et dans la dernière, on décèle le second angle, « je suis là ». Dans tous les cas, on utilise l’audio (avec une trame inspirante), le visuel (avec des images évocatrices, humaines) et le sens kinesthésique (mouvement de caméra).

    Dans les exemples de storytelling ci-haut, les deux agences (TANK et Lg2) ont bien exploité les concepts clés suivants :
    – GSK raconte une histoire qui touche la santé, plus précisément sur une maladie qui peut gravement toucher les enfants. Comme GSK est une entreprise pharmaceutique, l’histoire racontée les touchent directement et touche également à l’une de nos cordes sensibles;
    – L’agence TANK pour la campagne de GSK a utilisé des couleurs vibrantes, a créé de l’animation 2D et a fait défilé du texte comprenant des faits saillants pour capter l’attention;
    – L’histoire racontée s’appuie sur des événements réels;
    – Le storytelling est bien adapté à la cible, soit les parents ayant au moins un enfant à la maison;
    – La campagne de GSK nous permet de bien comprendre son positionnement et son call to action;
    – La campagne Bell cause pour la cause exploite bien le storytelling avec la trame sonore qui plonge le public dans l’atmosphère souhaitée;
    – L’histoire que l’agence Lg2 raconte pour la campagne Bell cause est incarnée par les célébrités/porte-parole qui prennent part au mouvement;
    – L’histoire racontée par Bell cause correspond à Bell Médias (les employés de l’entreprise peuvent s’identifier à la journée Bell cause), au grand public, etc. ;
    – L’histoire racontée par les célébrités s’appuie sur des actions.

    Source: Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Rosalie Croteau

    Répondre
  2. Jérémie Sénéchal-Castonguay

     /  26 février 2022

    Le storytelling est un outil de communication dont le discours narratif est au centre des stratégies marketing. Il s’agit de générer des émotions chez les consommateurs pour transmettre un message, sensibiliser les gens à une cause, mobiliser les individus ou bien partager une expérience significative. Ce type de stratégie peut autant être utilisé dans des publicités ayant pour but la vente de produits, qu’une entreprise voulant transmettre un message à l’interne. De ce fait, il s’agit d’un excellent moyen de communication pour affirmer sa position par rapport à un enjeu et d’y apporter son soutient.

    Tentree, une compagnie canadienne de vêtements, s’engage à planter un arbre pour chaque pièce de vêtement vendu. En effet, dans une vidéo publiée sur YouTube et leurs médias sociaux, l’entreprise a recours au storytelling avec un dialogue de sensibilisation aux enjeux environnementaux actuels adressé aux consommateurs, pour ensuite mentionner le nombre d’arbres plantés grâce aux ventes de leur entreprise, soit 50 000 000 d’arbres. Il est d’ailleurs possible de vérifier le suivi de cette plantation avec un code remis par courriel à l’achat d’une pièce de vêtement Tentree. Ainsi, cela donne l’impression au consommateur d’avoir un réel impact sur l’environnement, tout en générant des revenus.

    Il est possible alors possible que Tentree respecte les concepts clés du stroytelling, car elle véhicule un message de sensibilisation et partage une expérience significative, soit que le consommateur a un véritable impacte sur l’environnement, et peut confirmer cela avec une rétroaction avec le consommateur après l’achat. De plus, l’entreprise réussit à redorer son image avec des gestes concrets à l’aide de mesures écologiques qui placent le consommateur au centre de leur succès.

    Sources supplémentaires :

    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    tentree. (s. d.). 50-million-trees. tentree CA. https://www.tentree.ca/pages/50-million-trees

    Jérémie Sénéchal-Castonguay

    Répondre
  3. Chloé Richer

     /  28 février 2022

    Nike possède déjà une grande notoriété sur le marché mondial : leur histoire de fondation est connu de tous. Chaque storytelling (succès, future, obstacles à surmonter, valeurs, etc.) avec les campagnes de sport ont eu un gros impact positif sur le marché, mais on sait très bien que dans les dernières années, l’entreprise a reçu plusieurs critiques négatives sur leur méthode de fabrication des marchandise éthiquement et environnement parlant. Nike a donc pris un virement « vert » très important en créant une marque de vêtements/souliers à base de matériaux recyclés. L’entreprise a réutilisé l’outil de communication basée sur la nouvelle narrative qui focus désormais sur leur démarche vers le zéro déchet. Par le storytelling de l’aspect de la responsabilité sociale, Nike cherche à introduire leur nouveau logo de la branche écoresponsable et par le fait même transmettre les valeurs autour de la cause qui était auparavant grandement critiqué. Elle souhaite se démarquer de ses compétiteurs en s’adaptant aux priorité de la nouvelle génération d’acheteur. Étant déjà une marque pleine de créativité, inclure des matières recyclés tout en gardant le fini haute gamme ne sera pas un défi pour Nike. Autant les employés que les consommateurs sentiront que leurs demandes seront entendus et que la marque évolue avec eux.

    Voici l’hyperlien vers la section « substainability » de site Web de Nike : https://www.nike.com/sustainability

    On peut observer dans l’arborescence de cette section du site Web que tout est expliqué clairement et que chaque catégorie est subdivisée pour bien comprendre les différents enjeux. À titre de fil conducteur, on introduit un bonhomme qui à la forme du nouveau logo « ecofriendly ». On répond donc au premier critère d’une histoire efficace : le visuel est plaisant et est applicable à tous les âges. Une vidéo répond à l’aspect auditif, car on explique tout ce qui est important de retenir avec des témoignages d’employés, ce qui rend la chose plus humain.* Et bien évidemment, le kinesthésique (ici le toucher, est possible grâce aux produits offerts par Nike). On repère les produits à travers toute l’histoire et ainsi on incite le consommateur à adhérer à la marque puisqu’il y a eu une association dans la mémoire à court terme puis à long terme. Cela nous permette de ressentir l’une des sept émotions possible et ainsi de sécréter des hormones associées à celles-ci.

    * https://www.nikecirculardesign.com/

    La « story » du virage « vert » de Nike respecte tous les points d’une histoire bien construite. L’entreprise a su cibler le bon segment de la population intéressée à l’environnement, mais qui souhaite rester à la mode. Ce qui fait que les ingrédients clés pour répondre à la demande sont visibles dès le premier abord : il y a de la variété, le visuel est coloré, l’impact est réel pour le consommateur, on inclut des graphiques représentant les actions, etc. De plus, toutes les informations sont accessibles en un clic. Des graphiques sont présentés dans cette section : https://purpose.nike.com/climate-and-sport/# . Le consommateur possède tous les éléments afin de se faire une tête sur ce que représente la compagnie. L’histoire de la quête de produits plus écoresponsable que Nike tente de partager est un conflit connu et au centre des débats, c’est d’ailleurs pourquoi l’intrigue est autant variable d’une entreprise à l’autre. Elle réussit quand même à se démarquer avec un fin inspirante … un logo en gage d’une promesse : « When you see this logo, you see one small step in our journey to Move to Zero. »

    Bref, une « story » marquante de plus pour Nike. On peut vraiment dire que le storytelling n’a plus de secret pour la marque avec le haut de succès!

    Répondre
    • Chloé Richer

       /  28 février 2022

      Sources supplémentaires :

      Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

      Répondre
  4. Ophélie Laroche

     /  1 mars 2022

    1. La responsabilité d’entreprise est avant tout une sorte de relation entre une organisation et ses parties prenantes. En effet, la RSE est un engagement que prend une entreprise pour se confondre aux attentes de son public. Le storytelling est donc une technique couramment utilisée, car elle vient chercher les émotions pour transmettre un message, sensibiliser les gens envers une cause, inspirer l’engagement ou mobiliser certaines parties prenantes, en plus d’être basée sur les faits et sur l’argumentation sous la forme d’une histoire. Cela vient donc renforcir le lien de cette relation. Ces histoires apportent des communications exceptionnelles qui apportent beaucoup de succès au sein des entreprises. Cependant, elles doivent être basées sur les valeurs (sociales, économiques et durables) de l’organisation, ayant pour but de renforcer le lien de confiance avec ses parties prenantes ainsi que d’obtenir une réaction positive chez celles-ci.

    2. Chaque année, l’entreprise Procter & Gamble (P&G) fait l’utilisation de storytelling qui leur rapporte des millions en termes de revenu lié à cette technique marketing. Ces story viennent toucher les parties prenantes en racontant comment l’organisation impacte les bénéficiaires de son aide, de manière individuelle. Un des récits touchants publiés par l’entreprise raconte l’histoire d’un jeune chinois dont la vie a changé lorsque P&G a fait construire une école dans sa région rurale (nommée l’école de l’espoir). Ce jeune chinois dit qu’il a obtenu de très bonnes notes, qui lui ont permises d’entrée dans la meilleure école secondaire au pays et d’ensuite, d’obtenir une place à l’université, réalisant son rêve d’enfant. De plus, il explique que si les jeunes dans son village ne peuvent aller à l’école, ils ne peuvent que devenir des fermiers, ne voyant que des champs toute leur vie. P&G a donc changé sa vie, ainsi que celle de beaucoup d’autres jeunes dans sa région.

    Cette story a été trouvée sur ce site web :
    https://qualitiges.org/rendre-la-rse-concrete-avec-le-storytelling/

    Voici deux autres exemples de storytelling en vidéo réalisé par P&G :
    https://www.youtube.com/watch?v=6virY-8xeNA
    https://www.youtube.com/watch?v=327UTwWhej4

    3. L’histoire racontée respecte les concepts clés d’un bon storytelling. En effet, ce témoignage véhicule une sensibilisation, il démontre au public qu’en encourageant l’organisation, ils ont aidé et contribué à la construction de cette école. De plus, l’organisation met de l’avant ses valeurs : c’est important pour elle d’aider les plus démunis, de sauver des vies et de réaliser des rêves. Pour terminer, avec les histoires de storytelling partagées plus haut, P&G redore son image en prônant que l’environnement est au sommet de ses responsabilités, ainsi que de montrer à son public et à ses parties prenantes les réels changements qu’elle a réussi à réaliser et les vies qu’elle a réussi à changer, et ce, à chaque année.

    Source supplémentaire :

    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Répondre
  5. Le storytelling donne à une marque ou à une entreprise une histoire à partager dans le but de créer des liens avec les consommateurs. Il évoque des valeurs, crée des émotions, inspire et sensibilise. La principale force de cet outil de communication est qu’il demeure dans la tête des gens. Il peut être utilisé dans plusieurs contextes comme la vente des produits ou pour diffuser un message. Par exemple, bien l’utiliser pour diffuser un message sur la responsabilité d’entreprise augmente la réputation aux yeux des consommateurs, car ils vont se sentir plus proches de l’entreprise en question. En effet, il permet d’améliorer l’image, la crédibilité, la notoriété et le lien de confiance d’une certaine entreprise envers ses clients.

    L’Université d’Ottawa s’est impliquée dans les célébrations du Mois de l’histoire des noirs. Ce vidéo présente deux athlètes des Gee-Gees d’Ottawa qui illustrent les faits historiques ainsi que les racines des communautés noires sur les terres canadiennes. Ils idolâtrent les figures marquantes dans la lutte pour le droit des noirs et évoquent tous ceux et celles qui se battent aujourd’hui pour un avenir meilleur.

    Ce vidéo d’introduction respecte les concepts du storytelling. Il présente une histoire sur ce que défend et ce que fait l’organisation. En effet, l’Université d’Ottawa démontre ses valeurs et cherche à sensibiliser la population envers la communauté noire. Les deux athlètes commencent l’histoire avec une introduction qui présente les obstacles qu’ont connus les communautés noires depuis les années 1600 comme l’esclavage et les sacrifices de la guerre de 1812. Ils utilisent la répétition « Nous sommes venus en 1600 » pour faire comprendre le message. La ligne directrice de cette story est la liberté des communautés noires. Leurs voix s’amplifient avec les célébrations du Mois de l’histoire des noirs. Encore aujourd’hui, des mouvements ont vu le jour pour offrir un avenir meilleur à ses communautés. En d’autres mots, l’Université d’Ottawa s’implique dans cette lutte et souhaite faire évoluer les mentalités afin que tout le monde se réunisse pour immortaliser la voie de l’espoir et du respect envers les communautés noires. En terminant, pour créer plus d’émotions et bien englober le message, les deux athlètes terminent avec la phrase suivante : « Il n’y a pas de futur sans présent, il n’y a pas de présent sans passé. »

    Sources :
    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Gee-Gees d’Ottawa :

    Storytelling
    https://www.e-marketing.fr/Thematique/academie-1078/fiche-outils-10154/Le-storytelling-324589.htm#

    Justin Brochu

    Répondre
  6. Ma conception d’un storytelling efficace en contexte de responsabilité d’entreprise repose sur la place que prendra cette responsabilité dans l’image de l’entreprise. Par exemple, quand on pense à Patagonia, on pense tout de suite à la durabilité des produits et à l’utilisation de matériaux recyclés. L’engagement que prend l’entreprise auprès d’une cause en particulier doit former un tout et non juste un petit plus de temps en temps délaissé. Le storytelling est une manière de transmettre les valeurs et de s’arrimer avec leur public. Une belle histoire sera racontée et partagée sur les réseaux sociaux, suscitant des réactions grandissant d’elles-mêmes. Si elle engendre des émotions, la mémorisation du message sera d’autant plus sollicitée. Un bon récit des engagements de l’entreprise dans sa communauté, par exemple, contribuera à sa crédibilité de par l’image qu’elle dégage et la satisfaction des personnes qui en bénéficient.
    L’exemple choisi est une vidéo promotionnelle de l’entreprise de vêtement de plein air Patagonia. Dans cette publicité, on peut observer une ligne du temps et le partage de valeur environnemental.

    Résumé de la matrice
    1) La situation d’introduction met en parallèle les premiers soucis de l’entreprise pour la préservation des écosystèmes et le problème grandissant du réchauffement climatique.
    2) L’événement perturbateur est dès lors introduit, c’est-à-dire la surconsommation des ressources.
    3) Plus de 50 ans après la parution de leur premier catalogue, Patagonia assure que la situation ne s’est pas améliorée dans l’industrie du vêtement.
    4) L’entreprise présente alors ce qu’elle a toujours fait en matière de respect de l’environnement (recyclage, durabilité, équité, etc.).
    5) Enfin, à titre de résolution, Patagonia manipule la bonne conscience de son public en suggérant que celui ou celle qui a un nouveau besoin en matière de vêtement a le choix de consommer consciencieusement ou non.
    Le public de Patagonia est les jeunes adultes et les familles à la recherche de choix sains qui partagent leurs valeurs. Dans la publicité, on instaure l’idée de la conscience environnementale de l’entreprise dans le temps, un élément clé de la crédibilité. La première partie du récit est dédié à l’exposition d’information sur les valeurs de l’entreprise. La seconde, elle, remet en question les valeurs du consommateur et tentes de donner espoir pour un avenir de produit durable. L’intrigue du récit est le « comment » s’y prenne-t-il. Il est alors dit que les pièces sont réparées, les tissus recyclés, etc. À noter que la narration de la vidéo sert à donner l’information factuelle, mais que l’histoire est racontée dans les images (le premier catalogue, des travailleurs en usine, une famille dans la neige, un athlète sur une montagne…). Bref, cette vidéo promotionnelle raconte un plan de l’histoire de l’entreprise afin d’exposer ses valeurs et de susciter une réaction émotionnelle avec son public.

    Jeanne Perreault

    Répondre
  7. jeanneperreaultf180b3a27f

     /  3 mars 2022

    Ma conception d’un storytelling efficace en contexte de responsabilité d’entreprise repose sur la place que prendra cette responsabilité dans l’image de l’entreprise. Par exemple, quand on pense à Patagonia, on pense tout de suite à la durabilité des produits et à l’utilisation de matériaux recyclés. L’engagement que prend l’entreprise auprès d’une cause en particulier doit former un tout et non juste un petit plus de temps en temps délaissé. Le storytelling est une manière de transmettre les valeurs et de s’arrimer avec leur public. Une belle histoire sera racontée et partagée sur les réseaux sociaux, suscitant des réactions grandissant d’elles-mêmes. Si elle engendre des émotions, la mémorisation du message sera d’autant plus sollicitée. Un bon récit des engagements de l’entreprise dans sa communauté, par exemple, contribuera à sa crédibilité de par l’image qu’elle dégage et la satisfaction des personnes qui en bénéficient.
    L’exemple choisi est une vidéo promotionnelle de l’entreprise de vêtement de plein air Patagonia. Dans cette publicité, on peut observer une ligne du temps et le partage de valeur environnemental.

    Résumé de la matrice
    1) La situation d’introduction met en parallèle les premiers soucis de l’entreprise pour la préservation des écosystèmes et le problème grandissant du réchauffement climatique.
    2) L’événement perturbateur est dès lors introduit, c’est-à-dire la surconsommation des ressources.
    3) Plus de 50 ans après la parution de leur premier catalogue, Patagonia assure que la situation ne s’est pas améliorée dans l’industrie du vêtement.
    4) L’entreprise présente alors ce qu’elle a toujours fait en matière de respect de l’environnement (recyclage, durabilité, équité, etc.).
    5) Enfin, à titre de résolution, Patagonia manipule la bonne conscience de son public en suggérant que celui ou celle qui a un nouveau besoin en matière de vêtement a le choix de consommer consciencieusement ou non.
    Le public de Patagonia est les jeunes adultes et les familles à la recherche de choix sains qui partagent leurs valeurs. Dans la publicité, on instaure l’idée de la conscience environnementale de l’entreprise dans le temps, un élément clé de la crédibilité. La première partie du récit est dédié à l’exposition d’information sur les valeurs de l’entreprise. La seconde, elle, remet en question les valeurs du consommateur et tentes de donner espoir pour un avenir de produit durable. L’intrigue du récit est le « comment » s’y prenne-t-il. Il est alors dit que les pièces sont réparées, les tissus recyclés, etc. À noter que la narration de la vidéo sert à donner l’information factuelle, mais que l’histoire est racontée dans les images (le premier catalogue, des travailleurs en usine, une famille dans la neige, un athlète sur une montagne…). Bref, cette vidéo promotionnelle raconte un plan de l’histoire de l’entreprise afin d’exposer ses valeurs et de susciter une réaction émotionnelle avec son public.

    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Répondre
  8. Cassandra Ouellette

     /  4 mars 2022

    1. Le storytelling est un outil de communication narrative qui permet à l’entreprise qui l’utilise de se démarquer de ses pairs. D’ailleurs, le storytelling est beaucoup plus facile à retenir que de simples faits. C’est une méthode de communication qui lie passions, raison, sentiments et information. Appuyé sur des faits et des actions, le storytelling est le cœur du marketing entrant. Le public se nourrit de l’intemporalité d’une histoire. Dans ce processus de communication, certaines histoires racontées sont factuelles, et d’autre sont embellies voir improvisées dans le but de faciliter la réception du message principal. De plus, le storytelling fait appel aux trois grands types d’apprentissages : visuel, auditif et kinesthésique. De ce fait, le public se sentira interpellé, respecté et engagé dans le processus décisionnel.
    En effet, le storytelling est un excellent moyen de communication. Il permet à l’entreprise qui l’emploie de transmettre des données complexes en contournant la confusion et aide les consommateurs à se connecter avec eux pour ainsi créer un sentiment d’inclusion.

    Selon moi une bonne histoire se doit d’être : créative, éducative, pertinente, adaptée (à tout public) et, par-dessus tout, mémorable.

    2. Ce storytelling raconte l’histoire émouvante d’un petit caneton qui trouve une bande dessinée de Donald Duck et qui s’attache au petit personnage de Disney. Attaché à ce héros, il tente de lui ressembler. Bref, le mauvais temps approche, les saisons passent la famille de ce petit oiseau doivent quitter la terre ferme pour s’envoler vers le ciel. Malheureusement, le caneton doit laisser, derrière lui, sa BD bien-aimée.
    Au courant de leurs longs voyages, la famille doit se poser sur la terre à cause de violents orages. Lorsque le soleil réapparait, le caneton n’est accueilli par nul autre que Donald Duck à Disneyland Paris. Ils vivent ensemble un bien beau moment.

    Lien: https://www.youtube.com/watch?v=G4qMqbL9ACo&feature=emb_logo

    3. Disney n’est bien sûr pas étranger à la publicité qui fait son effet. Il s’agit avant tout d’une entreprise qui a pour mission de « divertir, d’informer et d’inspirer les gens du monde entier grâce à la puissance d’une narration sans précédent, reflétant les marques emblématiques, les esprits créatifs et les technologies innovantes qui font de nous la première société de divertissement au monde. » Pour eux, la narration est une signature, un élément clé de la marque. Il ne cache, en aucun cas, l’utilisation du storytelling. Au contraire, ils en sont fiers. Dans cette publicité de Disneyland Paris, celle-ci montre les compétences en matière de storytelling de la marque. Bref, grâce à l’utilisation perfectionnée de cette technique de communication, au fil des décennies, Disney capture l’émerveillement et l’excitation des enfants et parvient à transposer ces émotions dans le cœur des gens du monde entier.

    Répondre
  9. Audréanne Secours

     /  4 mars 2022

    Le storytelling d’IGA

    1. Comment est-ce possible de rejoindre efficacement un public cible en faisant émerger en lui une émotion, un sentiment et une passion ? En utilisant la méthode du storytelling ! Basée sur une structure narrative, cette technique de communication permet de raconter une histoire inspirante aux consommateurs. Pourquoi privilégier cette méthode, plutôt que de concevoir une simple publicité informative ? Bien que le storytelling nécessite plus de temps de création, il est plus efficace puisque 60 à 70 % des informations transmises par une histoire sont enregistrées par le cerveau. Dans le cas d’une publicité traditionnelle, basée uniquement sur des informations brutes et des statistiques, c’est uniquement 5 à 10 % du contenu qui est mémorisé. Comment est-ce possible ? Le fait de raconter une histoire aux consommateurs permet de stimuler tous les moyens d’apprentissage, soit : le visuel par les images, l’auditive grâce aux mots et le kinesthésique par les émotions ressenties. Plus les sens sont stimulés, plus la mémorisation est grande. Une bonne histoire publicitaire doit donc être créative et authentique afin de rejoindre émotivement le consommateur. Le storytelling permet alors d’engager davantage les consommateurs envers une marque ou un produit.

    2. Depuis quelques années, IGA sait émouvoir les Québécois avec leurs publicités du temps des fêtes. La vidéo sélectionnée raconte l’histoire d’une adolescente passant du temps seul durant les vacances, car sa mère est infirmière. Un soir, sa mère part au travail avec un biscuit cuisiné par sa fille. Arrivée à l’hopital, elle donne le gourmandise à un enfant malade, ce qui le rend très heureux. De cette action, déroulera une série d’échanges de cadeaux entre l’adolescente et l’enfant. L’émotion chez l’auditeur émerge rapidement en écoutant cette publicité qui montre que le bonheur provient souvent des petits gestes simples.
    https://www.iga.net/fr/videos/noel/echange

    3. La vidéo d’IGA respecte bien les critères d’une bonne publicité narrative. Voici un résumé de la matrice de storytelling pour appuyer le propos précédent. Au début, l’histoire démontre une réalité ou une routine que plusieurs familles vivent durant le temps de fêtes, soit l’absence d’un proche à cause du travail. Ensuite, le don du biscuit vient briser cette routine. Cet évènement déclenche ensuite plusieurs échanges de cadeaux entre l’enfant et l’adolescente qui font émerger une motivation et un bonheur toujours plus grand en eux. Finalement, à la fin de l’annonce, on comprend qu’IGA est partenaire de la fondation Charles-Bruneau. Le message indique donc aux consommateurs que la compagnie est impliquée dans sa communauté. IGA profite alors de l’occasion pour exposer sa responsabilité sociale. Également, puisque la publicité fait émerger plusieurs émotions, dont l’empathie, l’auditeur peut ressentir l’envie de donner lui aussi à la fondation afin de faire une différence dans sa communauté. Le consommateur est alors sensibilisé à la cause des enfants malades en écoutant cette publicité.

    Répondre
  10. Daphné Jalbert-Richard

     /  5 mars 2022

    Basé sur une structure narrative du discours, le storytelling concilie les informations aux sentiments. Cette technique offre au public une histoire s’appuyant sur des événements et des actions. Elle permet de transmettre des valeurs et des croyances dans le but d’inspirer autrui, ce qui peut être très intéressant dans un contexte de responsabilité d’entreprise. En effet, grâce à cet outil, l’organisation réussit à partager sa vision et à impliquer ses parties prenantes. Ainsi, le public adhère plus facilement à l’image de marque. Les enjeux sociaux, environnementaux ou économiques sont abordés concrètement tout en étant diffusés de manière créative. L’audience porte alors plus attention au message et elle a ainsi plus tendance à mémoriser les informations transmises. Le storytelling a un réel impact sur une réputation puisqu’il offre une crédibilité à l’organisation. La responsabilité d’entreprise doit toutefois être cohérente dans l’ensemble des messages de communications, et non seulement par le biais d’une histoire racontée. L’organisation doit également poser des actions internes et externes légitimes qui s’alignent avec cette vision.

    Philips est un bon exemple d’organisation qui utilise efficacement le storytelling dans un contexte de responsabilité d’entreprise avec son vidéo A year like no other! : https://www.youtube.com/watch?v=7iymiHt0nyo&list=PL3WBa0emAbeLOhMB44FslIiz7pyVbhjEa
    L’histoire commence en 2020 lorsque Philips faisait ses activités habituelles et rencontrait ses clients en vrai. Puis, l’organisation a été interrompue par la COVID-19 qui s’est répandue à travers le monde. À partir de là, Philips a ajusté ses pratiques. Puisque la mission de l’organisation repose sur le bien-être et la santé des individus, Philips s’est rapidement remis à produire tout en s’adaptant. L’entreprise a inventé des nouvelles technologies et elle a voyagé à travers le monde pour livrer ses produits. Elle a également donné des conseils en lien avec la santé lors du confinement. Malgré l’année 2020, les membres de l’organisation ont continué de se supporter et d’avoir des projets responsables et durables. Selon eux, il est possible d’améliorer la santé et le bien-être des personnes tous ensemble (slogan : Together, we make life better).

    L’histoire respecte les concepts principaux du storytelling puisqu’elle est basée sur une structure narrative du discours. D’abord, elle commence avec une situation d’introduction, puis elle est suivie d’un élément perturbateur, soit la pandémie mondiale. L’entreprise explique ensuite les solutions qu’elle a adoptées et la manière dont elle s’est adaptée. Tout le long de la vidéo, Philips partage sa vision et sa mission en posant des actions concrètes. L’utilisation d’images et d’une trame sonore rendent le message encore plus efficace. Finalement, l’organisation tente d’attirer l’attention de son audience en l’impliquant dans l’histoire.

    Autres sources d’informations :
    Yates, Stéphanie (dir.). (2018). Introduction aux relations publiques. Canada : Presse de l’Université de Québec.
    Litalien, Guy. (2022). Relations publiques [présentation powerpoint]. Université de Sherbrooke.

    Répondre
  11. Clody Gosselin

     /  6 mars 2022

    La responsabilité d’entreprise est un élément de plus en plus important pour les entreprises de nos jours. Celles-ci ont des devoirs envers les citoyens concernant des sujets d’actualité traitant de différents enjeux problématiques. Le storytelling permet à l’entreprise de communiquer à un public les actions qu’elle met de l’avant afin de répondre à un problème ou un enjeu dans la population. L’entreprise se donne alors comme mission d’agir afin de contrer les effets négatifs d’un certain enjeu. Le storytelling est alors une bonne façon de redorer l’image d’une entreprise en démontrant qu’elle fait des actions concrètes et qu’elle se sensibilise à une cause. Les consommateurs peuvent donc adhérer à cette cause par la suite, ou devenir client de cette entreprise, car celles-ci partagent des valeurs semblables aux siennes. Pour que le storytelling ait l’effet souhaité et soit mémorisé, l’histoire raconté doit être un mélange de faits, de sentiments et de raison. Cela permettra la sécrétion de certaines hormones au cerveau et suscitera des émotions et des sentiments chez le public. Un bon storytelling aura un impact positif sur la réputation de l’entreprise, que ce soit sur la crédibilité, l’image de marque ou la confiance attribué à l’entreprise.

    2- https://womance.ca/pages/seconde-main

    Womance est une entreprise québécoise qui vend des vêtements pour femmes, des bijoux et des accessoires de maison. Avec le réchauffement climatique actuel et la croissance des initiatives environnementales de plusieurs entreprise, cette compagnie québécoise souhaite faire sa part et met en place des actions concrètes afin de réduire la surconsommation de fast fashion et d’inciter les gens à donner une seconde vie à leurs biens. Womance a créé une page complète sur son site web, où les clientes peuvent mettre en vente leurs vêtements seconde main et où elles peuvent se procurer les vêtements de d’autres personnes, au même endroit, à prix réduit. Tous les fonds sont versés à la personne qui publie ses vêtements sur la plateforme de Womance ; l’entreprise ne conserve aucun profit sur ce type de vente, tout est créé en fonction de redonner à la clientèle. Cette campagne a été publicisée sur les réseaux sociaux de l’entreprise grâce à des vidéos accrocheurs qui sensibilisent les gens à l’entraide, le partage, le respect de l’environnement, tout en ne négligeant pas de prendre soin de son apparence. Il s’agit d’une première au Québec, ce qui positionne l’entreprise comme innovante et soucieuse de l’environnement.

    3-
    Womance a créé un storytelling qui respecte les concepts clés du storytelling en ciblant un public qui était déjà une clientèle de l’entreprise et qui partagent les mêmes valeurs que celle-ci. La campagne de lancement de cette boutique seconde main sensibilise les gens à se faire plaisir et à faire plaisir aux autres en proposant l’achat et la vente de produits usagés à petit prix. De plus, cette initiative met de l’avant le côté environnemental de l’achat seconde main qu’elle présente comme une belle façon de faire du bien à l’environnement en réduisant sa consommation de fast fashion, l’une des industries les plus polluantes au monde. Cela vient donc répondre au besoin des clients d’avoir une meilleure conscience environnementale et de consommer de façon plus responsable. Les économies réalisées à la suite d’achat de seconde main forment aussi un élément important qui sensibilisent les gens à revoir leur façon de consommer la mode, ce que l’entreprise met de l’avant dans sa campagne. Finalement, la structure du discours de ce lancement affirme qu’en participant à ce type de boutique, la clientèle fera partie d’un mouvement dont plusieurs Canadiens font partie à chaque année.

    Répondre
  12. Sophie Caron

     /  7 mars 2022

    1. Le storytelling est un outil de communication efficace pour toute entreprise qui souhaite passer un message. Dans le contexte de responsabilité d’entreprise, il est d’autant plus important d’atteindre les publics ciblés, pour que ceux-ci comprennent comment l’entreprise s’implique dans sa communauté. Un storytelling efficace permet de toucher les sentiments des gens pour les faire adhérer à la vision ou au chemin que l’entreprise a choisi, que ce soit pour la vente d’un produit, pour sensibiliser à une cause ou pour renforcer le sentiment d’appartenance à une marque, par exemple.
    L’utilisation efficace du storytelling par une entreprise est, pour moi, quand l’équilibre entre sentiments et information est trouvé. Il faut savoir la vérité, mais une histoire qui peut rejoindre les gens, quelle que soit la manière, aide à faire passer le message. L’entreprise peut ainsi prendre position sur un enjeu sociétal tout en continuant ses activités régulières. Un storytelling réussi inspire les gens et peut même pousser l’implication d’autres parties prenantes vers une même cause.

    2. Un bon exemple de storytelling appartient à Starbucks avec sa campagne Every name has a story, #whatsyourname (Chaque nom a son histoire).

    Dans cette campagne, Starbucks veut promouvoir son côté accueillant et inclusif. En écrivant le nom de chaque personne sur un verre, une connexion s’établit entre le barista et le client. La campagne #whatsyourname vise à aider les personnes transgenres ou de n’importe quelle identité de genre à utiliser leur nom (nouveau ou non) en public. Starbucks avait observé être un « safe space », un espace accueillant où la clientèle se sentait incluse, et où les gens en transition se sentaient à l’aise de dire leur nouveau prénom. Ils ont donc saisi l’opportunité de montrer que la chaîne de commerces supportait la communauté LGBTQ+, et particulièrement les personnes qui ont ou qui ont déjà eu à surmonter des difficultés en lien avec leur identité personnelle.

    3. La campagne réalisée par Starbucks respecte les concepts clés du storytelling.
    • Transmettre des valeurs, des croyances : Starbucks se positionne comme une entreprise inclusive et accueillante envers toute sa clientèle.
    • Partager une expérience significative : en plus de la publicité principale (1 : 30), où on voit l’histoire de James, quatre autres publicités d’une trentaine de secondes ont été réalisées, avec quatre autres histoires uniques : Nicole, Eliza, Otto et Cairo.
    • Faire évoluer les mentalités, sensibiliser à des causes : c’est ici la grosse force de ces publicités. Starbucks, une entreprise multinationale, veut que ses publics soient plus sensibles à la cause des personnes transgenres, en montrant qu’elle le fait et qu’il est possible de le faire en tout respect.
    • Mobiliser les individus et les connaissances : Starbucks incite, à travers ses publicités, à accepter l’identité de chaque individu, peu importe ce que la personne souhaite.
    • Se démarquer comme organisation innovante : de plus en plus d’entreprises veulent se montrer inclusives, mais Starbucks réussit à le faire en utilisant quelque chose qui lui est propre et dont les gens sont au courant, soit demander le nom de la personne.
    • Inspirer l’engagement et la confiance auprès des employés : ce n’est pas mentionné dans les vidéos, mais probablement que le recrutement des employés chez Starbucks se fait de manière équitable et juste.
    • Agir comme catalyseurs pour susciter des conversations pertinentes : ce n’est malheureusement pas tout le monde qui est sensible à la cause des personnes transgenres. Si Starbucks peut provoquer des conversations à la suite de ses publicités et que certains démystifient les tabous, alors ce sera un pas dans la bonne direction.
    • Montrer comment des personnes abordent les problèmes de manière concrète et créative : Starbucks a réussi à prendre un de ses aspects caractéristiques (écrire le prénom sur un verre) pour engager une conversation et exposer sa position face à un enjeu.

    Sources
    Litalien, G. (2022, 18 février. Storytelling E [présentation PowerPoint]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    https://stories.starbucks.com/emea/stories/2020/whatsyourname/

    Répondre
  13. Rosanne Simard

     /  7 mars 2022

    Le storytelling est un outil utilisé par les spécialistes de communication afin de partager des informations ou les valeurs d’une organisation à l’interne ou à l’externe. Par sa structure semblable à celle du discours, le storytelling a été prouvé comme un excellent outil de communication ; l’impact sur la mémoire étant beaucoup plus élevé, soit 65 à 70% des informations sont retenues quand elles sont transmises par une histoire comparent à la présentation d’informations brutes, soit environ 5%. En responsabilité d’entreprise, le storytelling est un élément crucial pour la réputation de l’organisation. La stratégie d’une organisation qui utilise le storytelling consiste à raconter une histoire pour mettre en parfait accord les valeurs et les actions de l’organisation tout en conservant l’image désirée par l’entreprise. Le storytelling touche des communautés et transmet des valeurs qui peuvent avoir un réel impact pour les parties prenantes touchées.

    Nous sommes Cascades (version intégrale)—YouTube. (s. d.). Consulté 5 mars 2022, à l’adresse https://www.youtube.com/watch?v=9QATz1AuImk&ab_channel=CascadesInc

    Cascade utilise le storytelling afin de raconter une histoire à succès et démontrer son engagement envers l’environnement. Dans cette courte vidéo, il nous est raconté l’origine de l’organisation : il s’agit d’une compagnie familiale qui s’est rendue, en quelques dizaines d’années, à un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards de dollars. En faisant usage d’images mentales, les employés de la compagnie expliquent comment l’entreprise c’est bâti : de plus en plus de personnes ont quitté leurs emplois afin de rejoindre l’entreprise dans ses débuts et c’est pourquoi chaque employé chez Cascade (les cascadeurs) est considéré comme un membre de la famille. Dans ce vidéo, les cascadeurs disent même considérer le succès de la compagnie pour leur propre réussite et qu’ils ont une fierté de travailler pour cette entreprise grandissante. Cascade affirme que le respect est sa valeur première, on parle ici du respect des gens, mais aussi de l’environnement. Cascade se dit recycleur dans l’âme : le recyclage est un pilier pour l’entreprise, non seulement pour le produit du papier, mais aussi pour l’électricité et l’eau. Finalement, l’organisation dit que toutes ces mesures font une différence concrète et sont mises en place pour préparer l’avenir.

    Cascade partage, à travers cette vidéo, une histoire qui promeut ses valeurs : le respect, l’intégrité, l’environnement et le travail d’équipe. L’histoire racontée présente les composantes d’une histoire : tout d’abord, l’origine de l’entreprise nous raconte le contexte. On nous présente ensuite les différents acteurs qui ont pris part à la réussite de l’organisation, soit les fondateurs, les premiers employés ainsi que les plus récents. L’histoire indique que les parties prenantes adhèrent à la mission de l’entreprise et ceux-ci affirment que l’entreprise va continuer d’expandre et qu’ils sont les leaders dans l’industrie. Dans ce vidéo, le storytelling de Cascade lie information, sentiment, raison et passion : on nous informe sur la raison d’être de l’entreprise et ses valeurs, nous sentons la passion qui émane des propos des employés quand ils parlent du succès de l’entreprise, ce qui suscite plusieurs émotions chez le récepteur du message. La responsabilité d’entreprise de Cascade est alors de s’engager dans le respect des gens, ce qui aide à responsabiliser les employés puisqu’ils se sentent valorisés, et de l’environnement, ce qui prône l’importance du développement durable, afin de bâtir un avenir meilleur.

    Source: Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Répondre
  14. Anne-Sara Cousineau

     /  7 mars 2022

    Le sotrytelling est un outil de communication très important basé sur la narration. C’est un mélange d’informations, de sentiments, de raison et de passion. Le tout sert à transmettre des évènements ou des actions qu’une entreprise a entrepris ou fait.
    Dans le contexte de consommation actuelle, la responsabilité d’entreprise est un enjeu crucial. En effet, de plus en plus de consommateurs mettent de l’avant les valeurs et les actions des entreprises dans leur décision d’achat ou de consommation. Étant donné que nous sommes tous plus écoresponsables et nous faisons plus attention à ce que les compagnies promeuvent, il est primordial que ces dites compagnies puissent se démarquer en mettant en lumière leur responsabilité d’entreprise autant sociale qu’environnementale.
    C’est ici que le storytelling dans un contexte de responsabilité d’entreprise rentre en jeu et vient changer la donne. Pour continuer sur cette lancée, si une entreprise est capable de communiquer efficacement ses valeurs et ses réussites, plus de consommateurs ou de parties prenantes considéreront cette entreprise.
    En bref, communiquer grâce au storytelling, c’est de laisser entrer les gens dans le cœur de notre entreprise afin de faire valoir nos valeurs et de se démarquer des autres entreprises.

    Une entreprise qui réussit bien dans le storytelling est la marque Dove. Cette marque de savon connue pour sa diversité corporelle et sa philosophie que tous les corps sont de beaux corps est un expert même en storytelling. Pusieurs vidéos pourraient être citées, mais en voici deux.

    Ce vidéo date d’environ neuf ans, alors on peut voir que Dove n’est pas nouveau au concept du storytelling.
    Dans ce vidéo, le sujet principal abordé est la perception de soi et la perception des autres. Pour y arriver, Dove a engagé un artiste médico-légal du FBI afin de réaliser deux portraits. Un portrait basé sur la description qu’une personne a de soi-même et un autre portrait d’un étranger qui décrit la personne. Les personnes voyaient par la suite la comparaison des deux portraits, ce qui mettait en lumière comment la perception de soi-même est critique, bref on est plus dur envers nous même qu’envers les autres. Cela faisait ressortir énormément d’émotions de la part des participants qui se voyaient sous un nouveau regard.

    Ce vidéo est plus récent, il date de janvier 2022, ce qui montre que Dove trouve le storytelling important depuis presque dix ans.
    Ce vidéo est plus court et met en relief des sujets d’acualité soit le traitement des femmes noires par rapport à leurs cheveux. Dove met de l’avant que les femmes et filles noires commencent à vivre de la discrimination par rapport à leur coiffure dès l’âge de cinq ans (dès qu’elles rentrent à l’école) et cette discrimination peut durer toute une vie, comme illustré dans la vidéo.
    1- Dans ce vidéo, on peut voir que les concepts clés du storytelling sont respectés. En effet, c’est une histoire qui est illustrée, donc elle est basée sur la narration. Elle véhicule de l’information, il est vrai que plusieurs personnes ont des troubles avec leur apparence. Cette histoire vient aussi jouer sur l’émotion et les sentiments puisque l’acceptation de soi est un sujet plutôt difficile à aborder et est très touchant. On ressent l’émotion de ces personnes qui se voient enfin comme de belles personnes. Dernièrement, cela véhicule les valeurs de l’entreprise soit que la beauté est une mesure arbitraire et que tout le monde a droit à l’amour propre.
    2- Ce vidéo fait principalement la même chose que le premier, mais cette fois le message véhiculé est un peu différent. L’histoire utilise encore plus le côté narratif afin d’expliquer la discrimination rencontrer par les femmes noires. Cela se base malheureusement sur des faits. On voit aussi l’émotion et les sentiments ressortir, la frustration, l’injustice, mais aussi l’impuissance. Bref, plusieurs sentiments sont ressortis de ce vidéo et nous les fait comprendre avec une simplicité narrative incroyable. Encore une fois, le message de Dove est passé, tout le monde est différent et il faut l’accepter, chaque personne est unique et cette unicité est belle. Certes, ce message est plus d’actualité, mais les valeurs ne changent pas et la compagnie montre qu’elle progresse avec ses parties prenantes et les défis auxquels elles font face.

    Répondre
  15. Marylee Therrien

     /  7 mars 2022

    Le storytelling en matière de responsabilité d’entreprise consiste à toucher les émotions des consommateurs. Une fois que l’entreprise à cibler les émotions qu’elle souhaite transmettre à ses consommateurs, elle doit trouver l’histoire qu’elle désire raconter pour attirer davantage leur attention. Cette manière de procéder permet de captiver la clientèle et d’atteindre ses objectifs. L’orientation du storytelling doit suivre les valeurs, la culture ainsi que la mission de l’entreprise. De plus, le personnage principal de l’histoire ne doit pas être la marque du produit ou la marque de l’organisation, puisque le public doit se reconnaître à travers ce personnage.

    Vidéo principale :
    2016, 6 sept. « Huggies—Programme de câlins. » Youtube.

    De nombreuses entreprises ont utilisé le storytelling pour atteindre leur public cible. C’est le cas de Huggies, qui a misé sur la venue et la naissance d’un enfant dans la vie d’un parent pour vendre leur produit. Huggies est une entreprise qui vend principalement des produits pour bébé, tel que des couches. Elle a créé le programme de câlins, qui a pour but d’inciter les gens à intégrer les câlins à leur plan de naissance. Dans leur vidéo, l’entreprise présente les différents moments auxquels les mères pourraient vouloir câliner leur bébé naissant. Elle promeut la douceur de leur couche à travers les câlins. Elle dit s’être inspirée des câlins des mères et des pères, pour fabriquer leurs couches. Les images présentées à travers la vidéo, démontrent des mères et des pères qui câlinent leurs enfants dès leur naissance. En mettant sur pied leur programme de câlins, qui accompagnera les mères et les pères à travers leur plan de naissance, Huggies mise sur la vente de leur produit dès la naissance du bébé.

    Leur storytelling répond aux critères principaux que celui-ci doit fournir pour qu’il soit adéquat, provocateur et touchant à la fois. Huggies a misé sur l’émotion forte qu’une mère peut vivre à la naissance de son enfant. Dans la vidéo présentée, les personnages principaux sont d’ailleurs des femmes qui viennent d’accoucher, en apercevant ces images, les consommateurs peuvent facilement s’y voir et s’y reconnaître, ce qui suscitera une émotion frétillante chez eux. Ce sont des images touchantes, qui rappelleront de beaux souvenirs à plusieurs parents. La compagnie a fait appel à l’émotion des consommateurs pour vendre leurs produits, plutôt que de miser sur des arguments techniques. Cette manière de vendre leurs produits, créer un attachement émotif à la marque pour les parents qui utilise des couches. Leur storytelling contient tous les concepts nécessaires à la réalisation d’une bonne campagne publicitaire. L’attachement à la marque, l’émotion intense ainsi que la vente de leurs produits, sont au centre des intérêts du vidéo.

    Autres sources :

    2016, 7 juin. « Les couches Huggies – Message télé « Ce qui arrive ensuite ». » Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=XjA6KHh7mBs

    Le pouvoir de câlins pour votre bébé. Huggies. Consulté le 6 mars 2022, à l’adresse https://www.nobabyunhugged.huggies.com/fr-ca/les-avantages-des-calins

    Répondre
  16. Marylee Therrien

     /  7 mars 2022

    Le storytelling en matière de responsabilité d’entreprise consiste à toucher les émotions des consommateurs. Une fois que l’entreprise à cibler les émotions qu’elle souhaite transmettre à ses consommateurs, elle doit trouver l’histoire qu’elle désire raconter pour attirer davantage leur attention. Cette manière de procéder permet de captiver la clientèle et d’atteindre ses objectifs. L’orientation du storytelling doit suivre les valeurs, la culture ainsi que la mission de l’entreprise. De plus, le personnage principal de l’histoire ne doit pas être la marque du produit ou la marque de l’organisation, puisque le public doit se reconnaître à travers ce personnage.

    Vidéo principale :
    2016, 6 sept. « Huggies—Programme de câlins. » Youtube.

    De nombreuses entreprises ont utilisé le storytelling pour atteindre leur public cible. C’est le cas de Huggies, qui a misé sur la venue et la naissance d’un enfant dans la vie d’un parent pour vendre leur produit. Huggies est une entreprise qui vend principalement des produits pour bébé, tel que des couches. Elle a créé le programme de câlins, qui a pour but d’inciter les gens à intégrer les câlins à leur plan de naissance. Dans leur vidéo, l’entreprise présente les différents moments auxquels les mères pourraient vouloir câliner leur bébé naissant. Elle promeut la douceur de leur couche à travers les câlins. Elle dit s’être inspirée des câlins des mères et des pères, pour fabriquer leurs couches. Les images présentées à travers la vidéo, démontrent des mères et des pères qui câlinent leurs enfants dès leur naissance. En mettant sur pied leur programme de câlins, qui accompagnera les mères et les pères à travers leur plan de naissance, Huggies mise sur la vente de leur produit dès la naissance du bébé.

    Leur storytelling répond aux critères principaux que celui-ci doit fournir pour qu’il soit adéquat, provocateur et touchant à la fois. Huggies a misé sur l’émotion forte qu’une mère peut vivre à la naissance de son enfant. Dans la vidéo présentée, les personnages principaux sont d’ailleurs des femmes qui viennent d’accoucher, en apercevant ces images, les consommateurs peuvent facilement s’y voir et s’y reconnaître, ce qui suscitera une émotion frétillante chez eux. Ce sont des images touchantes, qui rappelleront de beaux souvenirs à plusieurs parents. La compagnie a fait appel à l’émotion des consommateurs pour vendre leurs produits, plutôt que de miser sur des arguments techniques. Cette manière de vendre leurs produits, créer un attachement émotif à la marque pour les parents qui utilise des couches. Leur storytelling contient tous les concepts nécessaires à la réalisation d’une bonne campagne publicitaire. L’attachement à la marque, l’émotion intense ainsi que la vente de leurs produits, sont au centre des intérêts du vidéo.

    Autres sources :

    2016, 7 juin. « Les couches Huggies – Message télé « Ce qui arrive ensuite ». » Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=XjA6KHh7mBs

    Le pouvoir de câlins pour votre bébé. Huggies. Consulté le 6 mars 2022, à l’adresse https://www.nobabyunhugged.huggies.com/fr-ca/les-avantages-des-calins

    Répondre
  17. Marylee Therrien

     /  7 mars 2022

    Le storytelling en matière de responsabilité d’entreprise consiste à toucher les émotions des consommateurs. Une fois que l’entreprise à cibler les émotions qu’elle souhaite transmettre à ses consommateurs, elle doit trouver l’histoire qu’elle désire raconter pour attirer davantage leur attention. Cette manière de procéder permet de captiver la clientèle et d’atteindre ses objectifs. L’orientation du storytelling doit suivre les valeurs, la culture ainsi que la mission de l’entreprise. De plus, le personnage principal de l’histoire ne doit pas être la marque du produit ou la marque de l’organisation, puisque le public doit se reconnaître à travers ce personnage.

    Vidéo principale :
    2016, 6 sept. « Huggies—Programme de câlins. » Youtube.

    De nombreuses entreprises ont utilisé le storytelling pour atteindre leur public cible. C’est le cas de Huggies, qui a misé sur la venue et la naissance d’un enfant dans la vie d’un parent pour vendre leur produit. Huggies est une entreprise qui vend principalement des produits pour bébé, tel que des couches. Elle a créé le programme de câlins, qui a pour but d’inciter les gens à intégrer les câlins à leur plan de naissance. Dans leur vidéo, l’entreprise présente les différents moments auxquels les mères pourraient vouloir câliner leur bébé naissant. Elle promeut la douceur de leur couche à travers les câlins. Elle dit s’être inspirée des câlins des mères et des pères, pour fabriquer leurs couches. Les images présentées à travers la vidéo, démontrent des mères et des pères qui câlinent leurs enfants dès leur naissance. En mettant sur pied leur programme de câlins, qui accompagnera les mères et les pères à travers leur plan de naissance, Huggies mise sur la vente de leur produit dès la naissance du bébé.

    Leur storytelling répond aux critères principaux que celui-ci doit fournir pour qu’il soit adéquat, provocateur et touchant à la fois. Huggies a misé sur l’émotion forte qu’une mère peut vivre à la naissance de son enfant. Dans la vidéo présentée, les personnages principaux sont d’ailleurs des femmes qui viennent d’accoucher, en apercevant ces images, les consommateurs peuvent facilement s’y voir et s’y reconnaître, ce qui suscitera une émotion frétillante chez eux. Ce sont des images touchantes, qui rappelleront de beaux souvenirs à plusieurs parents. La compagnie a fait appel à l’émotion des consommateurs pour vendre leurs produits, plutôt que de miser sur des arguments techniques. Cette manière de vendre leurs produits, créer un attachement émotif à la marque pour les parents qui utilise des couches. Leur storytelling contient tous les concepts nécessaires à la réalisation d’une bonne campagne publicitaire. L’attachement à la marque, l’émotion intense ainsi que la vente de leurs produits, sont au centre des intérêts du vidéo.

    Autres sources :

    2016, 7 juin. « Les couches Huggies – Message télé « Ce qui arrive ensuite ». » Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=XjA6KHh7mBs

    Le pouvoir de câlins pour votre bébé. Huggies. Consulté le 6 mars 2022, à l’adresse https://www.nobabyunhugged.huggies.com/fr-ca/les-avantages-des-calins

    Répondre
  18. MaryleeTherrien

     /  7 mars 2022

    Le storytelling en matière de responsabilité d’entreprise consiste à toucher les émotions des consommateurs. Une fois que l’entreprise à cibler les émotions qu’elle souhaite transmettre à ses consommateurs, elle doit trouver l’histoire qu’elle désire raconter pour attirer davantage leur attention. Cette manière de procéder permet de captiver la clientèle et d’atteindre ses objectifs. L’orientation du storytelling doit suivre les valeurs, la culture ainsi que la mission de l’entreprise. De plus, le personnage principal de l’histoire ne doit pas être la marque du produit ou la marque de l’organisation, puisque le public doit se reconnaître à travers ce personnage.

    Vidéo principale :
    2016, 6 sept. « Huggies—Programme de câlins. » Youtube.

    De nombreuses entreprises ont utilisé le storytelling pour atteindre leur public cible. C’est le cas de Huggies, qui a misé sur la venue et la naissance d’un enfant dans la vie d’un parent pour vendre leur produit. Huggies est une entreprise qui vend principalement des produits pour bébé, tel que des couches. Elle a créé le programme de câlins, qui a pour but d’inciter les gens à intégrer les câlins à leur plan de naissance. Dans leur vidéo, l’entreprise présente les différents moments auxquels les mères pourraient vouloir câliner leur bébé naissant. Elle promeut la douceur de leur couche à travers les câlins. Elle dit s’être inspirée des câlins des mères et des pères, pour fabriquer leurs couches. Les images présentées à travers la vidéo, démontrent des mères et des pères qui câlinent leurs enfants dès leur naissance. En mettant sur pied leur programme de câlins, qui accompagnera les mères et les pères à travers leur plan de naissance, Huggies mise sur la vente de leur produit dès la naissance du bébé.

    Leur storytelling répond aux critères principaux que celui-ci doit fournir pour qu’il soit adéquat, provocateur et touchant à la fois. Huggies a misé sur l’émotion forte qu’une mère peut vivre à la naissance de son enfant. Dans la vidéo présentée, les personnages principaux sont d’ailleurs des femmes qui viennent d’accoucher, en apercevant ces images, les consommateurs peuvent facilement s’y voir et s’y reconnaître, ce qui suscitera une émotion frétillante chez eux. Ce sont des images touchantes, qui rappelleront de beaux souvenirs à plusieurs parents. La compagnie a fait appel à l’émotion des consommateurs pour vendre leurs produits, plutôt que de miser sur des arguments techniques. Cette manière de vendre leurs produits, créer un attachement émotif à la marque pour les parents qui utilise des couches. Leur storytelling contient tous les concepts nécessaires à la réalisation d’une bonne campagne publicitaire. L’attachement à la marque, l’émotion intense ainsi que la vente de leurs produits, sont au centre des intérêts du vidéo.

    Autres sources :

    2016, 7 juin. « Les couches Huggies – Message télé « Ce qui arrive ensuite ». » Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=XjA6KHh7mBs

    Le pouvoir de câlins pour votre bébé. Huggies. Consulté le 6 mars 2022, à l’adresse https://www.nobabyunhugged.huggies.com/fr-ca/les-avantages-des-calins

    Répondre
  19. Marylee Therrien

     /  7 mars 2022

    Le storytelling en matière de responsabilité d’entreprise consiste à toucher les émotions des consommateurs. Une fois que l’entreprise à cibler les émotions qu’elle souhaite transmettre à ses consommateurs, elle doit trouver l’histoire qu’elle désire raconter pour attirer davantage leur attention. Cette manière de procéder permet de captiver la clientèle et d’atteindre ses objectifs. L’orientation du storytelling doit suivre les valeurs, la culture ainsi que la mission de l’entreprise. De plus, le personnage principal de l’histoire ne doit pas être la marque du produit ou la marque de l’organisation, puisque le public doit se reconnaître à travers ce personnage.

    Vidéo principale :
    2016, 6 sept. « Huggies—Programme de câlins. » Youtube.

    De nombreuses entreprises ont utilisé le storytelling pour atteindre leur public cible. C’est le cas de Huggies, qui a misé sur la venue et la naissance d’un enfant dans la vie d’un parent pour vendre leur produit. Huggies est une entreprise qui vend principalement des produits pour bébé, tel que des couches. Elle a créé le programme de câlins, qui a pour but d’inciter les gens à intégrer les câlins à leur plan de naissance. Dans leur vidéo, l’entreprise présente les différents moments auxquels les mères pourraient vouloir câliner leur bébé naissant. Elle promeut la douceur de leur couche à travers les câlins. Elle dit s’être inspirée des câlins des mères et des pères, pour fabriquer leurs couches. Les images présentées à travers la vidéo, démontrent des mères et des pères qui câlinent leurs enfants dès leur naissance. En mettant sur pied leur programme de câlins, qui accompagnera les mères et les pères à travers leur plan de naissance, Huggies mise sur la vente de leur produit dès la naissance du bébé.

    Leur storytelling répond aux critères principaux que celui-ci doit fournir pour qu’il soit adéquat, provocateur et touchant à la fois. Huggies a misé sur l’émotion forte qu’une mère peut vivre à la naissance de son enfant. Dans la vidéo présentée, les personnages principaux sont d’ailleurs des femmes qui viennent d’accoucher, en apercevant ces images, les consommateurs peuvent facilement s’y voir et s’y reconnaître, ce qui suscitera une émotion frétillante chez eux. Ce sont des images touchantes, qui rappelleront de beaux souvenirs à plusieurs parents. La compagnie a fait appel à l’émotion des consommateurs pour vendre leurs produits, plutôt que de miser sur des arguments techniques. Cette manière de vendre leurs produits, créer un attachement émotif à la marque pour les parents qui utilise des couches. Leur storytelling contient tous les concepts nécessaires à la réalisation d’une bonne campagne publicitaire. L’attachement à la marque, l’émotion intense ainsi que la vente de leurs produits, sont au centre des intérêts du vidéo.

    Autres sources :

    2016, 7 juin. « Les couches Huggies – Message télé « Ce qui arrive ensuite ». » Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=XjA6KHh7mBs

    Le pouvoir de câlins pour votre bébé. Huggies. Consulté le 6 mars 2022, à l’adresse https://www.nobabyunhugged.huggies.com/fr-ca/les-avantages-des-calins

    Répondre
  20. Marylee Therrien

     /  7 mars 2022

    Huggies :

    Le storytelling en matière de responsabilité d’entreprise consiste à toucher les émotions des consommateurs. Une fois que l’entreprise à cibler les émotions qu’elle souhaite transmettre à ses consommateurs, elle doit trouver l’histoire qu’elle désire raconter pour attirer davantage leur attention. Cette manière de procéder permet de captiver la clientèle et d’atteindre ses objectifs. L’orientation du storytelling doit suivre les valeurs, la culture ainsi que la mission de l’entreprise. De plus, le personnage principal de l’histoire ne doit pas être la marque du produit ou la marque de l’organisation, puisque le public doit se reconnaître à travers ce personnage.

    Vidéo principale :
    2016, 6 sept. « Huggies—Programme de câlins. » Youtube.

    De nombreuses entreprises ont utilisé le storytelling pour atteindre leur public cible. C’est le cas de Huggies, qui a misé sur la venue et la naissance d’un enfant dans la vie d’un parent pour vendre leur produit. Huggies est une entreprise qui vend principalement des produits pour bébé, tel que des couches. Elle a créé le programme de câlins, qui a pour but d’inciter les gens à intégrer les câlins à leur plan de naissance. Dans leur vidéo, l’entreprise présente les différents moments auxquels les mères pourraient vouloir câliner leur bébé naissant. Elle promeut la douceur de leur couche à travers les câlins. Elle dit s’être inspirée des câlins des mères et des pères, pour fabriquer leurs couches. Les images présentées à travers la vidéo, démontrent des mères et des pères qui câlinent leurs enfants dès leur naissance. En mettant sur pied leur programme de câlins, qui accompagnera les mères et les pères à travers leur plan de naissance, Huggies mise sur la vente de leur produit dès la naissance du bébé.

    Leur storytelling répond aux critères principaux que celui-ci doit fournir pour qu’il soit adéquat, provocateur et touchant à la fois. Huggies a misé sur l’émotion forte qu’une mère peut vivre à la naissance de son enfant. Dans la vidéo présentée, les personnages principaux sont d’ailleurs des femmes qui viennent d’accoucher, en apercevant ces images, les consommateurs peuvent facilement s’y voir et s’y reconnaître, ce qui suscitera une émotion frétillante chez eux. Ce sont des images touchantes, qui rappelleront de beaux souvenirs à plusieurs parents. La compagnie a fait appel à l’émotion des consommateurs pour vendre leurs produits, plutôt que de miser sur des arguments techniques. Cette manière de vendre leurs produits, créer un attachement émotif à la marque pour les parents qui utilise des couches. Leur storytelling contient tous les concepts nécessaires à la réalisation d’une bonne campagne publicitaire. L’attachement à la marque, l’émotion intense ainsi que la vente de leurs produits, sont au centre des intérêts du vidéo.

    Autres sources :

    2016, 7 juin. « Les couches Huggies – Message télé « Ce qui arrive ensuite ». » Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=XjA6KHh7mBs

    Le pouvoir de câlins pour votre bébé. Huggies. Consulté le 6 mars 2022, à l’adresse https://www.nobabyunhugged.huggies.com/fr-ca/les-avantages-des-calins

    Répondre
  21. Catherine Madore

     /  7 mars 2022

    1) Le storytelling est très efficace puisque c’est une pratique simple et aimée de tous qui nous ramène à la base de la vie. Quand nous étions jeunes, nous aimions les histoires puisqu’elles faisaient ressortir chez nous des sentiments et des souvenirs ! Encore aujourd’hui, nous lisons des livres et écoutons des films puisque l’histoire nous intéresse ; les personnages, les péripéties et surtout les émotions que ça provoque chez nous. Ainsi, c’est en effet une pratique très efficace pour promouvoir la responsabilité d’entreprise puisque le storytelling sert à faire ressortir les valeurs, à sensibiliser, à motiver, à se démarquer et à faire évoluer. Bref, comme le meilleur moyen de promouvoir la RSE est d’émouvoir le consommateur et d’atteindre son côté affectif, je crois que le storytelling est une excellente méthode à utiliser.

    2) Une entreprise qui utilise à mon avis le storytelling très efficacement dans un contexte de RSE est Procter & Gamble. Dès que nous arrivons sur leur site web, sous l’onglet «Faire ce qui est juste», il est possible de retrouver toutes les causes soutenues par l’entreprise telles que la durabilité, la portée communautaire, l’égalité des genres ainsi que la diversité et l’inclusion. L’entreprise met de l’avant les actions qu’elle entreprend, mais surtout le résultat de celles-ci. C’est surtout dans leurs publicités que l’entreprise utilise le storytelling, dans le but de rejoindre le consommateur, mais surtout de le toucher. Déjà je pense à cette publicité du savon Dawn mettant de l’avant la durabilité environnementale : https://www.youtube.com/watch?v=A0XvAdwFW8Q. Le contenu de la publicité explique qu’ils ont sauvé des animaux en mauvais états, les ont lavés et soignés puis remis dans la faune afin de sauver leur vie. Évidemment, en plus de toucher l’auditoire avec des petits canards mignons, l’entreprise met de l’avant les bienfaits du produit, le facteur environnemental et aussi l’entreprise. Le contenu est inspirant et intemporel, et donc, ça fonctionne. Il est d’ailleurs important de noter que c’est une pub parmi tant d’autres puisque le storytelling est très souvent utilisé par l’entreprise.

    3) Cette publicité de Dawn respecte les concepts clés de par son introduction ou on parle de l’adaptation des canards dans leur environnement, on y ajoute plusieurs détails pour que le consommateur s’attache et apprécie l’espèce ; on veut qu’il soit attentif. Ensuite, arrive l’élément perturbateur soit le fait que les humains se construisent des maisons et font beaucoup de pollution autour d’eux, ainsi la santé des canards est affectée. On énumère les nombreuses conséquences et les effets négatifs sur ceux-ci jusqu’à ce que l’entreprise intervienne à leur façon, dans ce cas-ci, laver et soigner les canards pour ensuite les remettre dans un endroit sécuritaire pour eux. Finalement, on présente tous les bienfaits que Dawn a apportés depuis de nombreuses années. C’est une excellente publicité, touchante et efficace, elle perdure dans le temps et reste dans la mémoire du consommateur !

    Sources:
    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.
    Campagne  »Dawn Saves WildLife ». https://www.youtube.com/watch?v=A0XvAdwFW8Q. Consulté le 7 mars 2022.

    Répondre
  22. Mai Hông Paquet

     /  7 mars 2022

    L’utilisation efficace du storytelling avec le contexte de la responsabilité d’entreprise

    La responsabilité d’entreprise ou la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) représente l’engagement que prend une entreprise en vertu duquel elle gérera les effets sociaux, environnementaux et économiques de ses activités de façon responsable et conforme aux attentes du public. Ainsi, il est impératif pour chaque organisation de satisfaire les attentes des parties prenantes pour notamment établir une bonne réputation, attirer une attention positive, inspirer l’innovation et effectuer des économies grâce à l’efficacité opérationnelle. En ce sens, le storytelling, c’est-à-dire un ensemble de procédés utilisés pour raconter une histoire faisant appel à une gamme d’émotions et de sentiments, peut être un outil profitable pour les entreprises. En effet, une histoire transmise avec des recours émotifs demeure souvent plus convaincante que celle utilisant la logique argumentative. Aussi, l’émotion qui est engagée dans le storytelling encourage la mémoire. Or, pour construire un storytelling efficace avec le contexte de la responsabilité d’entreprise, il est primordial notamment que l’histoire transmette des valeurs et des croyances, partage une expérience significative, mobilise les individus et les croyances, se démarque comme une organisation innovante, et inspire l’engagement et la confiance auprès de l’organisation. Enfin, le storytelling demeure efficace entre autres puisque les histoires sont intemporelles et font appel aux trois grands types d’apprentissage, soit le visuel, l’auditif et le kinesthésique.

    Le storytelling de Lego

    L’entreprise Lego est une gamme de jouets de construction fabriqués par le groupe danois The Lego Group. Cette organisation utilise à la perfection l’outil du storytelling, notamment par l’entremise de films et de jeux vidéo reposant sur l’univers de Lego. Or, il est pertinent de se pencher sur le court métrage sorti en 2012 à l’occasion des 80 ans de la compagnie qui en retrace les premières années. En effet, ce court métrage utilise parfaitement le concept du storytelling en retraçant l’histoire chronologique de la société. Ainsi, ce dernier décrit les aventures d’Ole Kirk Christiansen et de son fils Godfred et explique comment l’entreprise de bois familiale est devenue la société qui fabrique et vend chaque année des milliards de petites briques partout dans le monde.

    Voici l’hyperlien du court métrage disponible sur la chaîne de LEGO sur la plateforme Youtube : https://youtu.be/qr_dTySMl7s

    L’efficacité du storytelling de Lego

    Le court métrage de Lego représente un exemple parfait d’un storytelling efficace. Effectivement, le court métrage repose principalement sur la narration d’une histoire qu’est celle de la compagnie, et surtout sur les émotions. Ce mélange d’ingrédients est essentiel pour créer un impact positif chez les parties prenantes de l’organisation. De ce fait, le court métrage donne un sens à ce que représente la société d’aujourd’hui. Tout en informant le public de la création de Lego, l’histoire repose également sur les valeurs défendues par la société au travers des événements vécus par ses créateurs. En effet, il y a trois thématiques qui sont prépondérantes dans le court métrage et qui suscitent l’émotion et l’engagement du public. D’abord, l’histoire parle de l’importance de la famille, puisqu’elle tourne autour du père et du fils, puis du petit-fils. De plus, l’histoire utilise la nostalgie en montrant d’anciens modèles de jeux Lego qui perdurent d’une génération à une autre. Ensuite, l’histoire discute de l’importance de la persévérance, puisqu’elle montre des personnages qui travaillent dur pour accomplir ce qu’ils ont réussi. Cette histoire est construite d’une manière que chaque difficulté rencontrée peut être surmontée en persévérant davantage. Enfin, l’histoire nous démontre aussi l’importance de la qualité, notamment lors du passage dans lequel Godfred annonce à son père qu’il a trouvé un moyen de faire des économies en ne passant qu’une seule couche de laque sur les jouets en bois qu’ils fabriquent. De ce fait, Lego souhaite montrer que l’entreprise ne fabrique pas seulement des jouets de constructions, mais qu’elle met la qualité de ce qu’elle produit au-dessus de tout. En somme, ce court métrage est un exemple concret de ce qu’est un bon storytelling, car il décrit l’histoire de la fondation de l’organisation, les valeurs qu’elle défend, les obstacles surmontés et le succès de celle-ci, tout en utilisant une touche d’émotions bien ressenties tout au long de ce court métrage.

    Mai Hông Paquet

    Sources

    BDC. (2022). Responsabilité sociale d’entreprise. Banque des entrepreneurs canadiens. https://www.bdc.ca/fr/articles-outils/boite-outils-entrepreneur/gabarits-documents-guides-affaires/glossaire/responsabilite-sociale-d-entreprise

    LEGO. (2012, 24 août). The Lego Story – How it all started. Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=qr_dTySMl7s

    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling (présentation Power Point). Université de Sherbrooke dans le cadre du cours COM 242.

    Yates, S. (2018). Introduction aux relations publiques, Fondements, enjeux et pratiques. Collection Communication – Relations publiques, Sainte-Foy : Presse de l’Université du Québec. 504 p

    Répondre
  23. Audrey-Anne Lefebvre

     /  7 mars 2022

    1. À la base, pour que le storytelling soit considéré comme efficace, il doit susciter de l’émotion, stimuler les sens et l’imaginaire, et ce, pour être en mesure de capter l’attention du public cible de l’entreprise. Pour y arriver, il est important que le storytelling possède la structure d’une histoire tout en présentant des informations pertinentes et les valeurs de l’organisation pour transmettre le message et l’image de marque efficacement au public. En ce qui concerne le storytelling dans le contexte de responsabilité d’entreprise, il est premièrement important que l’entreprise s’engage comme entreprise responsable, par ses actions durables et qu’elle reste authentique dans son storytelling, puisque l’honnêteté est un aspect de la responsabilité d’entreprise. Deuxièmement, l’entreprise doit clairement présenter ses actions responsables dans la structure d’une histoire, pour d’un côté, montrer ses principes moraux, et d’un autre côté, pour accrocher son public dans le but de lui monter que les valeurs et les actions responsables de l’entreprise suivent celles de l’auditoire.

    2. Le lien ci-dessous présente une vidéo de l’entreprise Adidas, appelée « End plastic waste ». Elle fait partie d’une mini série de 3 épisodes sur le sujet des actions environnementales de l’entreprise face à la crise écologique. La vidéo débute en présentant à la population, les impactes néfastes de la surconsommation de plastique sur l’environnement et en montrant des images plutôt choquantes particulièrement au sujet des déchets dans les océans. La capsule présente ensuite, de manière simple à comprendre pour tous et majoritairement visuelle, les actions concrètes que l’entreprise pose pour agir face à cet enjeu. La vidéo se termine avec une touche d’espoir grâce à ce slogan rassembleur : « Plastic waste is a problem, innovation is our soultion. Join the fight to help end plastic waste. » https://youtu.be/J2GENjc_7ac

    3. Cette vidéo est selon moi un exemple parfait de storytelling efficace dans un contexte de relation d’entreprise. En premier lieu, la composition de la vidéo a le format d’une histoire très courte se rapprochant du style d’un documentaire. Ensuite, la musique et les effets sonores viennent automatiquement susciter l’intérêt tout en allant toucher les émotions du public. Les images défilent rapidement et créent un intérêt visuel chez l’audience. De plus, les différentes scènes de la vidéo nous présentent concrètement comment Adidas recycle le plastique pour en créer des souliers de sport, ce qui rend le tout très authentique. En conclusion, cette vidéo d’Adidas informe, sensibilise, transmet ses valeurs, et aborde un enjeu social important avec la communauté, elle représente donc, selon moi, on bon exemple de storytelling efficace dans le contexte de responsabilité d’entreprise.

    Répondre
  24. Tout d’abord, il est important de savoir que le storytelling est avant tout un outil de communication narratif qui sert à verbaliser une histoire significative qui s’appuie sur des évènements et des actions. L’objectif principal du storytelling est de transmettre des valeurs, des croyances, des connaissances, etc. afin d’inspirer les parties prenantes par rapport aux valeurs sociales, économiques et durables de l’organisation et ainsi se démarquer comme organisation innovante. Dans un contexte de responsabilité d’entreprise, un storytelling efficace est exécuté de manière simple grâce à une sorte de relation entre l’entreprise et ses parties prenantes. Grâce aux émotions suscités par la cause ou encore l’histoire racontée, il est possible de sensibiliser et de créer un certain engagement, ce qui renforce le lien de confiance des parties prenantes envers l’organisation.

    En ce sens, l’entreprise Airbnb a su créer un storytelling en mettant en vedette les histoires émouvantes de plusieurs hôtes. De ce fait, il est possible de voir quelques courtes vidéos qui mettent en lumière les logements, les propriétaires, les membres, les avantages, etc. de l’organisation. Dans cette brève vidéo, les deux propriétaires mettent en relief la diversité culturelle et plus particulièrement la communauté afro-américaine et les défis que cela apporte surtout en voyage. Pour eux, leur Airbnb est une histoire qui raconte la culture Africaine tout en créant un nouveau chez-soi pour chaque voyageur curieux d’en apprendre davantage.

    Cette publicité respecte les concepts du storytelling puisqu’elle met en évidence les valeurs de l’entreprise soit l’inclusivité, l’ouverture d’esprit, etc. afin de sensibiliser le public sur les communautés minoritaires et, dans ce cas, la communauté noire. Airbnb introduit les deux propriétaires qui, eux, se soucient de la culture afro-américaine aux États-Unis. On voit alors, tout au long de la vidéo, ce que les gens ont tendance à oublier de la culture africaine comme les chants, les langues, la nourriture, etc. que les propriétaires tentent de faire revivre lors de l’expérience Airbnb. Pour assurer une confiance et assurer une fidélité de ses utilisateurs, Airbnb met de l’avant le patrimoine ce qui est très inspirant pour les voyageurs et se voient donc rassurés. De plus, cela devient une très bonne publicité pour les hôtes qui se démarquent et ainsi renforce l’image d’Airbnb grâce aux belles valeurs qu’elle partage. Si le public choisit Airbnb, il choisit une marque inclusive et choisit également d’encourager une communauté minoritaire qui souhaite célébrer leurs racines dans le respect et l’unité.

    Répondre
  25. Florence Gendron

     /  8 mars 2022

    Le storytelling est une stratégie de communication efficace, notamment lorsqu’une entreprise souhaite démontrer son implication dans une cause quelconque. D’ailleurs, cette implication vient appuyer et renforcir le concept de responsabilité d’entreprise. Cette méthode de communication, qui se définit par une structure narrative, concilie information et sentiments ainsi que raison et passion (Litalien, 2022). Dans une optique de relations publiques, le storytelling permet à l’entreprise d’aller chercher les émotions et les sentiments des publics cibles afin de sensibiliser les gens à certaines causes et solliciter des réactions de la part des parties prenantes, intérieures et extérieures, tout en donnant une bonne réputation, une bonne crédibilité, un bon branding et une bonne image à l’entreprise (institut de la crédibilité). En plus des avantages relationnels, il est prouvé que le storytelling permet au public de mémoriser de 65% à 70% de l’information, contrairement à un pourcentage qui tourne entre 5% à 10% pour une publicité traditionnelle (Litalien, 2022).

    Un exemple d’utilisation efficace du storytelling est la publicité « because of mom » de P&G qui est sortie en 2014 à l’occasion des Jeux olympiques de Sotchi :

    Celle-ci illustre l’évolution de différents enfants à partir de leurs naissances jusqu’à l’âge adulte. Tout au long de la publicité, il est possible de voir les enfants évoluer en terme âge et de performance sportive, en partant de leurs premiers pas jusqu’aux Jeux olympiques. À chaque étape de leurs vies, on les voit tomber, se blesser, pleurer et à chaque fois, leurs mères font des apparitions afin de les aider à se relever, sécher leurs larmes et/ou les réconforter. À la fin, on peut les voir triompher aux Jeux olympiques et le message « For teaching us that falling only makes us stronger. Thank you, Mom. » apparait à la toute fin de la publicité. P&G a rajouté « P&G proud sponsor of Moms », ce qui démontre son appui pour les mères, souvent sous représentées dans le monde du sport.

    Cette storytelling répond aux concepts clés de ce type de communications parce qu’elle vient susciter des émotions et des sentiments chez les parties prenantes. D’ailleurs, cette publicité a eu énormément de succès à sa sortie et encore aujourd’hui, parce que la majorité des gens ont une mère. P&G est donc venu toucher une corde sensible qui rejoignait une très grande majorité de la population, car il est facile de se reconnaitre dans le rôle de mère ou d’enfant. Finalement, le message derrière cette publicité est clair : P&G appuie les mères dans le monde du sport, une population souvent oubliée. Cet appui démontre une responsabilité d’entreprise et aide à accroitre la notoriété de celle-ci.

    Sources :
    Litalien, G. (2022, 5 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    P&G. (2016, 18 septembre). P&G ‘Thank You Mom’ Campaign Ad: “#becauseofmom” (Sochi 2014 Olympic Games) [video]. Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=bQoJqDi8490&t=5s

    Répondre
  26. Sabrina Papineau

     /  8 mars 2022

    Tout d’abord, le storytelling est un outil de communication à structure narrative. Il est devenu un incontournable pour les relations publiques surtout dans les médias sociaux pour favoriser l’engagement d’une communauté. Le principal avantage de ce dernier c’est qu’il permet, non seulement, de véhiculer des informations essentielles, mais aussi des sentiments, des valeurs, une passion et bien plus. De plus, il a été prouvé que la majorité (65 à 70 %) des informations transmises par l’entremise d’une histoire étaient mémorisées. Ainsi, à l’ère des communications numérique, autrement dit à l’ère de l’instantanéité et de la surabondance de nouvelles, une entreprise peut grandement bénéficier de l’utilisation du storytelling afin de se démarquer et d’intéresser son public, entre autres pour la responsabilité d’entreprise. Celle-ci se définit ainsi : « l’engagement que prend une entreprise en vertu duquel elle gérera les effets sociaux, environnementaux et économiques de ses activités de façon responsable et conforme aux attentes du public. » (BDC, 2021) Les publics sont constamment en quête d’authenticité et ils désirent pouvoir s’identifier aux valeurs d’une entreprise. Le fait qu’une organisation raconte son histoire de façon transparente lui permet de donner vie à sa mission et ses valeurs, tout en suscitant des émotions chez ses publics pour les sensibiliser.

    Loop est une entreprise québécoise d’économie circulaire qui transforme les fruits et légumes rejetés par les grands distributeurs qui ne correspondent pas aux « standards » afin de produire des jus pressés, du gin, de la bière et bien plus encore! Il maîtrise très bien l’art du storytelling. Cette entreprise est issue d’une histoire d’amour entre deux jeunes entrepreneurs qui partageait une vision commune de la philosophie qu’il aimerait implanter : « plus tu vends un produit, mieux c’est pour la planète ». Déterminés à mettre fin au gaspillage alimentaire, ils ont, à ce jour, sauvé plus de 8035 tonnes de fruits et légumes, évité 6411 tonnes d’émissions de gaz à effets de serre et économisé des centaines de millions de litres d’eau.
    https://loopmission.com/pages/about
    https://journalmetro.com/entrepreneuriat/2692410/histoire-succes-loop-mission-abord/

    L’entreprise Loop respecte l’ensemble des concepts clés du storytelling. En effet, prenons comme exemple l’histoire de sa fondation, qui représente une occasion parmi tant d’autres où le storytelling est utilisé avec brio. D’une part, on y retrouve l’ensemble des éléments de la matrice du storytelling débutant par l’introduction (la rencontre des deux entrepreneurs). Ensuite, passant par l’évènement perturbateur (un appel de l’un des plus grands distributeurs de fruits et légumes au Canada, Courchesne Larose), les conséquences, le climax (élaboration des premiers jus à partir des surplus de Courchesne Larose). Finalement, la situation finale inspirante : une entreprise forte qui travaille avec des distributeurs alimentaires, des chaînes d’épicerie et des agriculteurs pour fabriquer des produits anti-gaspillage. D’autre part, elle accompagne son histoire de données concrètes en tonnes de fruits et légumes qui permettent au public d’imager l’ampleur des actions posées. Bref, elle sensibilise avec souplesse le public au gaspillage alimentaire grâce à ses idées innovantes. Son histoire encourage les consommateurs à vouloir faire partie du changement et donc de s’engager dans leur mission.

    Sources :
    Litalien, G. (2022, 5 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Répondre
  27. Le « storytelling » est l’action d’associer une marque à une campagne quelconque, afin de se démarquer positivement et de faire connaitre un sujet à son public. Cet outil de communication permet à l’entreprise de créer une connexion avec son public, par l’usage de valeurs. Le but est donc de provoquer une réaction chez l’individu. L’entreprise veut donc sensibiliser les gens à un sujet ou une expérience particulière, afin de transmettre un message précis. Cette stratégie de marketing est donc utilisée pour permettre à l’entreprise de se démarquer de façon innovante. Les compagnies choisissent, en majorité, une histoire marquante, afin de captiver l’attention de son audience. Dans le contexte de responsabilité d’entreprise, la réputation de celle-ci est très importante. L’association de la marque à une campagne de sensibilisation permet donc de mettre de l’avant une image positive et innovante pour la compagnie.

    Chaque année, l’entreprise québécoise IGA, présente, pour le temps des fêtes, des publicités marquantes, en association à une fondation. La compagnie d’épicerie s’associe souvent avec un organisme venant en aide aux plus démunis, au niveau de l’approvisionnement de nourriture. Cependant, pour l’édition 2020, IGA s’est joint à la fondation Charles Bruneau, qui vient en aide aux enfants atteint du cancer. La vidéo met de l’avant le partage et l’importante de cette valeur. La vidéo est courte mais percutante. On voit le parallèle entre un enfant malade, à l’hôpital et l’autre, en santé, chez lui. Les deux s’échangent des origamis. La vidéo veut donc présenter la réalité des deux jeunes complètement différentes. L’un peut faire ce qu’il veut, quand il veut et l’autre doit rester dans son lit d’hôpital. Pour cette édition, l’entreprise québécoise promouvait l’achat de ces petits animaux, fait de papiers, pour ramasser des fonds pour l’organisme Charles Bruneau.

    L’histoire choisie dans la publicité présentée respecte les concepts clés du « storytelling », puisqu’il s’agit d’un sujet marquant, qui suscite l’émotion. Il s’agit d’une histoire, qui raconte le fait de surmonter des obstacles, soit la maladie. Le temps de Noel est signe de rassemblement, mais plusieurs enfants malades ne peuvent se permettre de quitter l’hôpital. De ce fait, l’incorporation d’enfants malades et de solitude, lors de cette période festive permet donc de choquer le public. Aussi, il y a l’usage des trois sphères d’apprentissage, soit visuel pour la vidéo, auditif pour la musique avec les voix d’enfants et kinesthésique La publicité a suscité beaucoup d’attention et les gens ont été émus par l’histoire partagée. Le « storytelling » a donc atteint l’objectif visé, soit de se démarquer et d’inspirer l’engagement, par le biais de l’achat d’origamis. De plus, cette campagne permet de sensibiliser les gens à cette triste réalité et donc de partager l’expérience significative des enfants malades.

    Répondre
  28. Alexia Miller

     /  8 mars 2022

    1- Tout d’abord, le storytelling est un ingrédient stratégique du marketing qui consiste à raconter une histoire autour d’un produit, d’un service ou d’une marque. Un bon storytelling en est un qui va intéresser le public et le convaincre en rendant la campagne publicitaire mémorable. Il s’agit donc de vendre les valeurs de l’entreprise plutôt que les produits. Cette technique est réellement efficace et permet aux organisations d’exprimer de quelle façon elles exercent leur responsabilité d’entreprise. En effet, de nos jours, une entreprise ne peut pas se contenter de vendre des produits ou services, car les consommateurs en demandent plus : elle doit également exercer sa responsabilité d’entreprise en aidant les communautés, les causes et l’environnement, par exemple. Le storytelling permet une meilleure rétention de l’information, car le consommateur peut réellement s’identifier à l’histoire racontée et ainsi développer des sentiments positifs envers la marque. De plus, le storytelling favorise le côté humain d’une marque, qui est un élément clé de la responsabilité d’entreprise.
    2- Par exemple, IKEA est une organisation qui utilise très bien le stoytelling dans ses publicités. En voici un exemple : https://youtu.be/4WLGTQVd_Vc
    En effet, la marque IKEA utilise ici le storytelling pour promouvoir le fait qu’elle pose des actions concrètes pour la protection de l’environnement et contre la surconsommation. À l’aide de petites histoires de famille et de scènes du quotidien, cette publicité a pour but de promouvoir le service de rachat des meubles usagés de la marque. Ici, la story racontée est tout simplement le quotidien de toutes les familles, auquel la majorité du public peut s’identifier. C’est pourquoi cette publicité utilise le storytelling de façon efficace pour évoquer des émotions chez le consommateur, tout en mettant de l’avant la responsabilité d’entreprise.
    3- Cette publicité respecte les concepts clés du storytelling dans la mesure où elle transmet des valeurs et des croyances : celles de l’écoresponsabilité et de la consommation responsable. Elle est également basée sur la narration d’une histoire. De plus, elle partage des expériences significatives tirées de notre quotidien et des petits moments que l’on passe n famille ou entre amis chaque jour. Ensuite, cette publicité transmet une histoire sur ce que l’entreprise défend : leurs valeurs, leurs principes et leurs actions concrètes. Par exemple, le fait de lancer un programme de rachat des meubles pour leur donner une seconde vie est une action concrète posée par l’entreprise et démontre que l’écoresponsabilité est une valeur que celle-ci défend. Elle raconte également l’histoire sur ce que fait l’organisation en transmettant la fierté de la marque envers leur programme de meubles de seconde main et l’importance qu’elle y accorde.

    Source :
    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Répondre
  29. Erika Potvin

     /  8 mars 2022

    Depuis l’omniprésence de la publicité, du marketing et des relations publiques, le cerveau humain détermine quel message auquel il souhaite s’investir plus longuement. En effet, nous sommes constamment exposés à d’énorme quantité d’informations de la part d’entreprises qui essaient tant bien que mal de faire passer leur message, de rejoindre leur public et de se faire connaître, elles et leurs valeurs. Depuis quelques années, le storytelling est une voie de communication et marketing qui est de plus en plus exploitée pour répondre à cette grande saturation du marché. Le storytelling permet à l’audience de retenir davantage d’informations par le biais d’une histoire qui imbrique les valeurs de l’entreprise et les parties prenantes. Grâce au storytelling, les compagnies peuvent donner un sens à leurs actions et un visage à leur vision responsable, et ce de façon intemporelle. Le but est de créer un lien émotif avec le public, qu’il se sente intégré aux décisions d’affaires et interpellé, dans ce cas-ci, par la responsabilité de l’entreprise à laquelle elle aspire.

    Un bon storytelling est celui qui inspire, celui qui raconte une histoire dans laquelle le public se reconnaît émotionnellement et celui qui éveillent les types d’apprentissages (visuel, auditif et kinesthésique). Pour bien le bâtir, il faut connaître du bout des doigts son public et les aspects clés de la cause sociale, environnementale et/ou autre de l’entreprise. La campagne Calvin Klein est un exemple de storytelling réussi. Cette campagne, portée sur le droit des femmes, inclue l’entièreté des femmes. Dans toute leur culture, leur couleur de peau, leur style de vie, leur langue, leur personnalité, etc.

    Calvin Klein a proposé une approche responsable en utilisant les bons ingrédients créatifs. Le public se sent interpellé par la représentation multiethnique et multiculturelle des actrices de la campagne. Le visuel joue aussi avec des couleurs, des textures et des sons variés. On joue ici avec les trois types d’apprentissages nommés plus tôt. Créer du contraste entre les scènes est toujours aussi un bon atout afin de retenir l’attention de l’audience. Par exemple, dans la vidéo de Calvin Klein, on peut voir un moment de douceur qui intègre des teintes plus apaisantes comme le rose et le blanc, le textile d’un lit douillet, le son du vent, des plans rapprochés sur la peau humaine, etc. On coupe ensuite la scène en apportant un visage plus fort, pour les femmes ayant des caractères plus bruts. On y voit des teintes plus foncées, des sons de ballon de basket qui tape le sol, des essoufflements d’effort physique, des textures de béton, etc. Non seulement les scènes s’entrecoupent pour créer un contenu dynamique, mais les voix narratives interviennent aussi dans la transmission d’émotions et d’informations sur la cause soutenue par Calvin Klein. Bref, ici l’entreprise en inspire plusieurs en étant un modèle d’inclusion sociale et d’égalité des sexes. L’audience adhère ainsi plus facilement aux actions de l’entreprise et sera plus ouverte à l’offre de produit de celle-ci.

    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Répondre
  30. Sandrine Lamothe

     /  8 mars 2022

    « Rien n’est humain qui n’aspire à l’imaginaire », a écrit le grand écrivain Romain Gary. Les histoires sont au centre de notre humanité depuis toujours. L’art de raconter nous permet de tisser des liens entre le passé, le présent et l’avenir. Les histoires nous aident à comprendre le sens à notre vie, développent notre empathie et nous connectent les uns aux autres. Les entreprises l’ont compris, et plusieurs d’entre elles utilisent la technique du storytelling pour bâtir une relation forte avec leurs parties prenantes. Cet outil de communication basé sur une structure narrative du discours permet aux organisations d’affirmer leurs valeurs sociales, économiques et environnementales de manière responsable et conforme aux attentes de ses publics. Le storytelling fait par les entreprises est ainsi un catalyseur pour susciter des conversations par rapport à leurs positions et engagements responsables; d’ailleurs, un pourcentage élevé d’informations transmises sous forme d’histoires est retenu par le cerveau humain : de 65 à 70%. Il est ainsi possible de se démarquer comme organisation en allant susciter l’émotion chez ses publics.

    L’entreprise Starbucks a efficacement misé sur le storytelling pour communiquer à ses parties prenantes sa responsabilité d’entreprise. Une série de vidéos ont été tournés dans le cadre d’une campagne d’appui à la communauté LGBT+ mettant de l’avant le mot-clic « #whatsyourname ». L’entreprise est reconnue dans le monde pour leurs tasses sur lesquelles les baristas écrivent le nom du client, et a utilisé cette notoriété pour se démarquer. L’organisation a inscrit dans sa responsabilité d’entreprise l’appui de la communauté LGBT+ en mettant de l’avant que ses magasins représentent un endroit où les personnes transgenres et non-binaires se sentent accueillies : « They found Starbucks stores to be a safe space, where their new name was accepted, and they could be recognised as who they are. » Plusieurs portraits ont été réalisés, dans lesquels de vraies personnes trans expliquent l’importance de leur nom pour leur identité. On peut tous les retrouver sur le site web de l’entreprise, dans la partie « Stories » : https://stories.starbucks.com/emea/stories/2020/whatsyourname/. La publicité principale de la campagne raconte l’histoire d’un jeune homme transgenre. À plusieurs reprises au cours de la vidéo, des gens comme un livreur, son père ou une infirmière l’appellent par son ancien nom, Jemma, ce qui rend évidemment le jeune homme mal à l’aise. Vers la fin de la publicité, celui-ci se commande un café chez Starbucks, et lorsque l’employé lui demande son nom, il dit « James ». On voit ensuite le jeune homme se faisant appeler par son vrai nom pour la première fois lorsque le barista lui tend son café; un moment très touchant pour lui et pour nous. Cette publicité a d’ailleurs gagné le prix « Diversity in advertising » de Channel 4 : https://www.youtube.com/watch?v=7TEg6q1a3DE. L’entreprise a également pris des actions concrètes pour démontrer que cette responsabilité d’entreprise était importante pour elle : des biscuits en forme de sirène ont été vendus dans les magasins Starbucks en 2020 dans le but d’amasser plus de 100 000 livres pour la charité Mermaids, qui aide les individus transgenres et leur famille avec une ligne d’appel d’aide.

    La publicité principale de cette campagne respecte les concepts clés du storytelling. Premièrement, l’histoire débute en nous donnant des informations sur la situation de James, un jeune homme transgenre mal à l’aise avec son ancien nom. Au cours de la publicité, le conflit principal se clarifie : les gens dans sa vie continuent à utiliser son ancien nom, Jemma, ce qui le perturbe. Chaque moment est vécu comme une épreuve : lorsque l’infirmière l’appelle Jemma à l’interphone, il regarde autour de lui et attend avant de se lever, par peur du jugement des autres patients. Le point culminant de l’histoire se produit lorsque le jeune homme entre dans un Starbucks. Lorsqu’on lui demande son nom, il semble extrêmement soulagé de pouvoir dire « James »; de pouvoir être finalement lui-même. La résolution est une fin inspirante dans laquelle il se fait enfin appeler par son nouveau nom en public, puis quitte le magasin le sourire aux lèvres. À travers cette histoire, l’organisation fait passer un message : il était une fois un jeune homme transgenre appelé James. Chaque jour, son identité n’est pas affirmée par son entourage, qui utilise encore son ancien nom. À cause de cela, James se sent triste, incompris et mal à l’aise. Grâce à notre entreprise inclusive et ouverte d’esprit, James se voit finalement appelé par son vrai nom par notre employé. Depuis ce jour, James sait que chaque fois qu’il se présentera dans notre magasin, il sera compris, accepté et célébré.

    Répondre
  31. Sandrine Lamothe

     /  8 mars 2022

    « Rien n’est humain qui n’aspire à l’imaginaire », a écrit le grand écrivain Romain Gary. Les histoires sont au centre de notre humanité depuis toujours. L’art de raconter nous permet de tisser des liens entre le passé, le présent et l’avenir. Les histoires nous aident à comprendre le sens à notre vie, développent notre empathie et nous connectent les uns aux autres. Les entreprises l’ont compris, et plusieurs d’entre elles utilisent la technique du storytelling pour bâtir une relation forte avec leurs parties prenantes. Cet outil de communication basé sur une structure narrative du discours permet aux organisations d’affirmer leurs valeurs sociales, économiques et environnementales de manière responsable et conforme aux attentes de ses publics. Le storytelling fait par les entreprises est ainsi un catalyseur pour susciter des conversations par rapport à leurs positions et engagements responsables; d’ailleurs, un pourcentage élevé d’informations transmises sous forme d’histoires est retenu par le cerveau humain : de 65 à 70%. Il est ainsi possible de se démarquer comme organisation en allant susciter l’émotion chez ses publics.

    L’entreprise Starbucks a efficacement misé sur le storytelling pour communiquer à ses parties prenantes sa responsabilité d’entreprise. Une série de vidéos ont été tournés dans le cadre d’une campagne d’appui à la communauté LGBT+ mettant de l’avant le mot-clic « #whatsyourname ». L’entreprise est reconnue dans le monde pour leurs tasses sur lesquelles les baristas écrivent le nom du client, et a utilisé cette notoriété pour se démarquer. L’organisation a inscrit dans sa responsabilité d’entreprise l’appui de la communauté LGBT+ en mettant de l’avant que ses magasins représentent un endroit où les personnes transgenres et non-binaires se sentent accueillies : « They found Starbucks stores to be a safe space, where their new name was accepted, and they could be recognised as who they are. » Plusieurs portraits ont été réalisés, dans lesquels de vraies personnes trans expliquent l’importance de leur nom pour leur identité. On peut tous les retrouver sur le site web de l’entreprise, dans la partie « Stories » : https://stories.starbucks.com/emea/stories/2020/whatsyourname/. La publicité principale de la campagne raconte l’histoire d’un jeune homme transgenre. À plusieurs reprises au cours de la vidéo, des gens comme un livreur, son père ou une infirmière l’appellent par son ancien nom, Jemma, ce qui rend évidemment le jeune homme mal à l’aise. Vers la fin de la publicité, celui-ci se commande un café chez Starbucks, et lorsque l’employé lui demande son nom, il dit « James ». On voit ensuite le jeune homme se faisant appeler par son vrai nom pour la première fois lorsque le barista lui tend son café; un moment très touchant pour lui et pour nous. Cette publicité a d’ailleurs gagné le prix « Diversity in advertising » de Channel 4 : https://www.youtube.com/watch?v=7TEg6q1a3DE. L’entreprise a également pris des actions concrètes pour démontrer que cette responsabilité d’entreprise était importante pour elle : des biscuits en forme de sirène ont été vendus dans les magasins Starbucks en 2020 dans le but d’amasser plus de 100 000 livres pour la charité Mermaids, qui aide les individus transgenres et leur famille avec une ligne d’appel d’aide.

    La publicité principale de cette campagne respecte les concepts clés du storytelling. Premièrement, l’histoire débute en nous donnant des informations sur la situation de James, un jeune homme transgenre mal à l’aise avec son ancien nom. Au cours de la publicité, le conflit principal se clarifie : les gens dans sa vie continuent à utiliser son ancien nom, Jemma, ce qui le perturbe. Chaque moment est vécu comme une épreuve : lorsque l’infirmière l’appelle Jemma à l’interphone, il regarde autour de lui et attend avant de se lever, par peur du jugement des autres patients. Le point culminant de l’histoire se produit lorsque le jeune homme entre dans un Starbucks. Lorsqu’on lui demande son nom, il semble extrêmement soulagé de pouvoir dire « James »; de pouvoir être finalement lui-même. La résolution est une fin inspirante dans laquelle il se fait enfin appeler par son nouveau nom en public, puis quitte le magasin le sourire aux lèvres. À travers cette histoire, l’organisation fait passer un message : il était une fois un jeune homme transgenre appelé James. Chaque jour, son identité n’est pas affirmée par son entourage, qui utilise encore son ancien nom. À cause de cela, James se sent triste, incompris et mal à l’aise. Grâce à notre entreprise inclusive et ouverte d’esprit, James se voit finalement appelé par son vrai nom par notre employé. Depuis ce jour, James sait que chaque fois qu’il se présentera dans notre magasin, il sera compris, accepté et célébré.

    Source
    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Répondre
  32. Sophia-Rose Veilleux

     /  8 mars 2022

    1. Le storytelling est un outil de communication efficace, essentiellement basé sur la structure narrative, que peut utiliser toute entreprise qui souhaite passer un message à son public. Ce moyen peut être utilisé pour différentes raisons, que ce soit pour faire adhérer quiconque à la vision d’une entreprise, pour renforcir un sentiment d’appartenance, pour vendre efficacement des produits ou des services, etc. Afin de prendre le consommateur par les émotions et de capter son attention, l’entreprise utilise une histoire dans laquelle le consommateur se reconnaîtra et fera appel à ses émotions. D’ailleurs, l’histoire a un grand impact sur la mémoire d’un individu, considérant que les neurotransmetteurs sont impliqués. Il s’avère donc un excellent moyen pour conserver l’attention. Dans un contexte de relations publiques, l’utilisation du storytelling permet de solliciter des réactions de la part des parties prenantes, et ce, à l’interne et à l’externe, afin d’accroitre sa crédibilité, sa réputation ou améliorer son image de marque. Ce moyen peut même inciter les parties prenantes à s’impliquer également.

    2. Frank and Oak est une compagnie québécoise de vêtements écoresponsables. J’utiliserai d’ailleurs en exemple cette jeune entreprise pour montrer comment elle a utilisé le storytelling dans sa vidéo promotionnelle. Les membres de la campagne de Frank and Oak ont créé une vidéo dans laquelle trois jeunes hommes prennent des photos dans la métropole, et dont un des trois représente une figure populaire. En effet, Jayscale, cascadeur de bâtiments et influenceur, porte fièrement les habits de Frank and Oak tout en effectuant des culbutes, démontrant ainsi la qualité et la versatilité des vêtements de l’entreprise. Les individus démontrent également l’importance de se sentir bien dans son corps et donc dans ses vêtements, puisque c’est une manière d’incorporer sa personnalité au quotidien.

    3. Cette vidéo montre assurément un exemple de l’utilisation du storytelling. D’abord, les valeurs et objectifs sont bien présentés, soit la qualité des produits, l’écoresponsabilité ainsi que le souci qu’a l’entreprise envers les consommateurs. Dans une société où les individus sont sensibilisés à la surconsommation, cette vidéo a comme effet de renforcir le besoin d’une consommation responsable. Comme il s’agit d’une entreprise qui a à cœur la responsabilité sociale, la campagne a placé l’individu au centre de toutes préoccupations de l’image de marque. Ainsi, la collaboration montre que la compagnie de vêtements peut participer à la bonne santé de tous, physique et mentale, tout en démontrant l’importance de consommer des produits véganes et durables. Elle tente aussi de sensibiliser la population à l’achat de produits fabriqués au Canada. Enfin, la vidéo fait susciter les sentiments des téléspectateurs, particulièrement à la fin, lorsque les acteurs montrent l’importance de consommer ce que l’on aime et ce que l’on défend.

    Sources :
    Litalien, G. (2022, 25 février) Storytelling E [Présentation Power Point]. Département de communicaion, Université de Sherbrooke

    http://marketingmag.ca/brands/frank-oak-takes-its-storytelling-to-new-heights-173242/

    Répondre
  33. Nadeige Roy

     /  8 mars 2022

    Le storytelling est un outil de communication basé sur la structure narrative du discours. Il permet de concilier des informations tout en reliant valeurs et croyances. Il s’agit d’une technique de relations publiques simple et démocratique, par l’entremise d’une histoire racontée. Ces histoires sont intemporelles, inspirantes et contagieuses, donc raconter suscitera à coup sûr le respect, la sympathie et l’attention du public. Par ailleurs, dans le cadre de la responsabilité d’entreprise, pour être efficace, le storytelling doit d’abord générer de l’émotion. En effet, le but premier est de créer un lien privilégié avec le public. C’est ce lien qui permettra de faire passer les messages. Ainsi, le storytelling de l’entreprise permet de redorer l’image tout en sensibilisant son public avec des actions concrètes afin d’appuyer la cause qu’ils soutiennent. Finalement, avoir un bon storytelling permet à l’entreprise de gagner en crédibilité et ajoute de la confiance envers les futurs consommateurs.

    Un bon exemple qui utilise efficacement le storytelling est la marque Laneige. Cette entreprise place l’hydratation au cœur de ses priorités. Elle développe des produits et crée de nouvelles routines. Laneige s’est toujours concentré sur l’étude de l’hydratation et ce pendant 25 ans, dans la perspective que l’hydratation soit la base de tous les problèmes de peau.

    Cette vidéo de l’entreprise Laneige respecte les concepts clés du storytelling, puisqu’elle transmet un message qui éduque les consommateurs tout en partageant une expérience significative enrichissant leurs connaissances.

    Le storytelling de la compagnie respecte bien les éléments stipulés dans le premier paragraphe. Laneige provoque des émotions auprès des consommateurs, soit la nécessité de se procurer leurs produits. De plus, l’entreprise communique des messages et sensibilise les gens à prendre soin de leur peau à l’aide de vidéos informatives ou bien sous forme de capsules. La compagnie originaire de la Corée du Sud a franchi un vaste public, étant donné que leurs produits sont vendus dans les Sephora (Sephora qui est une franchise qui couvre 34 pays). L’entreprise présente ses valeurs selon lesquelles il est important de proposer des produits avec le bon type d’hydratation pour traiter divers problèmes de peau. De ce fait, tout type d’âge et tout type de peau trouvent les produits adaptés à leurs besoins. D’ailleurs, la story sélectionnée utilise l’aide de différents types d’apprentissage tels qu’auditif et visuel ce qui rejoint directement l’auditoire. De cette manière, l’histoire est racontée de manière authentique et le support visuel aide à sensibiliser. Ainsi, en plus de maitriser cet outil de communication, Laneige est omniprésente sur les médias sociaux. L’entreprise l’a bien expliqué, hydrater sa peau c’est la clé du succès.

    Sources:

    Litalien, G.(2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Laneige. (2022). History. https://www.laneige.com/sg/en/laneige-story/history/history.html?fbclid=IwAR0Cl0rR8Uw70xX6RQfy94firJTFVfLiTEVE2lhsQ9lvsAzC7borg9v6Qt8

    Répondre
  34. Queeny Tanguay

     /  8 mars 2022

    Il est possible de remarquer de que de plus en plus d’entreprises deviennent responsables. La responsabilité d’entreprises est une forme d’engagement envers les citoyens, l’environnement, etc. Quoi de mieux que le storytelling pour aider ces entreprises à faire passer un message? Effectivement, le storytelling est un outil de communication servant à délivrer un message contenant un mélange d’informations et de sentiments qui viennent toucher les auditeurs. C’est une structure narrative du discours où l’histoire se compose d’évènements et d’actions. Mais ça sert à quoi? Ça sert à bien des choses soient à transmettre des valeurs et des croyances, à partager une expérience significative et plus encore. En utilisant le storytelling, les entreprises font en sorte de se démarquer des autres organisations concurrentes et que celles-ci marquent l’esprits des gens. C’est efficace, car ces histoires utilisent le visuel, l’auditif et la kinesthésique qui sont les trois grands types d’apprentissage. Bref, le storytelling est simple et démocratique, ces histoires intemporelles ont un impact dans la vie des gens grâce aux émotions qu’elles véhiculent.

    L’organisation que j’ai choisie est Save the children, elle aide des millions d’enfants dans le monde en leur donnant une éducation et en leur apportant de la nourriture et des médicaments. Directement sur leur site internet, il est possible de s’informer sur toutes les actions qu’elle fait pour aider ces enfants partout dans le monde. Il y a également un onglet « How you can help » qui permet aux gens de savoir ce qu’ils peuvent faire pour aider cette organisation à remplir leurs fonctions. Save the children fait aussi plusieurs publicités comprenant du storytelling pour sensibiliser la population à la réalité de certains enfants dans d’autres pays. Une de leur publicité les plus populaires, vu des millions de fois, est celle d’une petite fille qui voit sa vie basculée pendant la guerre en Syrie. On y voit d’abord cette petite fille fêtée son anniversaire, s’en suivre alors plusieurs images de quelques secondes chacune qui démontrent l’évolution de sa vie passant par des petites moments joyeux et heureux aux moments survenant durant la guerre. Cette publicité termine avec la petite fille qui fête à nouveau son anniversaire, mais dans des circonstances totalement différentes.

    Cette publicité donnant des frissons est l’exemple parfait d’un storytelling bien réussi. D’abord, le personnage principal, la petite fille, touche directement les gens puisque c’est une enfant. Ensuite, l’histoire est marquante grâce aux images qui y sont diffusées. La publicité ne dit pas grand-chose avec des mots, mais ces images en disent bien assez. Puis, l’histoire commence sur une touche joyeuse, mais nous nous rendons vite compte qu’il y a quelque chose qui ne va pas, nous y restons accrochés, car nous voulons savoir ce qu’il va se passer. De plus, la fin nous percute de plein fouet en revoyant cette petite fille fêtée son anniversaire dans de telles circonstances, une fin qui marque les esprits, car c’est à ce moment que nous réalisons l’impact que la guerre peut avoir sur la population. Finalement, les deux phrases terminant la vidéo nous amène à faire une réflexion sur la réalité que vivent certains enfants dans le monde et je crois que c’était le but premier de cette publicité.

    Vidéo principale

    Autres vidéos intéressantes
    https://www.youtube.com/watch?v=nKDgFCojiT8 (la suite de la première vidéo)

    Sources complémentaires
    Save the children. Consulté le 7 mars 2022, à l’adresse https://www.savethechildren.org.uk/

    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling [présentation Powerpoint]. Département de communication, Université de Sherbrooke

    Répondre
  35. Naomie Do

     /  8 mars 2022

    1. Le storytelling est un outil de communication utilisé dans les relations publiques qui est centré sur des stratégies de marketing. Cet outil permet aux entreprises qui l’utilisent de concilier de l’information tout en venant chercher les sentiments du public qu’ils ciblent. En racontant une histoire relatée qui s’appuie sur des événements et des actions qui sont faites au sein de l’entreprise, la compagnie permet de transmettre les valeurs et les croyances qu’elle cherche à mettre de l’avant à ses consommateurs. Cette technique de communication est l’une des plus efficaces puisqu’elle fait appel aux trois grands types d’apprentissages, soit le visuel, l’auditif et le kinesthésique et elle permet de démontrer du respect pour l’audience qui reçoit ce storytelling. Ainsi, en termes de responsabilité d’entreprise, le storytelling est un incontournable pour venir chercher son audience ainsi que pour véhiculer ses valeurs et croyances d’entreprise. Cela permet donc de sensibiliser son public à des causes, mobiliser des individus et inspirer l’engagement, permettant ainsi à l’entreprise de se démarquer en comme une organisation innovante.
    2. À l’occasion de la fête des Mères, la compagnie américaine Hallmark a délivré une publicité mettant de l’avant une femme qui s’occupe de sa fille tout le long de son développement, jusqu’à ce que celle-ci deviennent elle-même mère en terminant la publicité avec une citation touchante : « when you care enough to cherish every moment ». La publicité permet de faire sortir plusieurs émotions chez l’auditeur puisqu’elle démontrer la reconnaissance qu’à sa fille envers sa propre mère qui a été présente pour elle du début jusqu’à la fin.
    Lien : https://www.youtube.com/watch?v=B9ArurzYWoc
    3. La publicité, utilisant la technique du storytelling, fait appel aux émotions réconfortantes que le produit peut apporter pour les clients. En effet, mettant de l’avant le sentiment d’amour maternel, la compagnie vient transmettre ses douces valeurs et vient chercher les sentiments de son public. En conciliant les informations (promotion de leurs produits) et les sentiments, l’auditoire se sent inspiré et touché par l’histoire racontée dans la publicité. Ainsi, les concepts clés du storytelling ont été respectés puisque les étapes nécessaires ont été suivies et la publicité permet de venir chercher ses consommateurs avec de grandes émotions.

    Sources :
    Litalien, Guy. (2022). Relations publiques [présentation powerpoint]. Université de Sherbrooke.

    Répondre
  36. Sara Vigneault

     /  8 mars 2022

    Le storytelling est une méthode de communication qui regroupe des stratégies marketing dont le discours est narratif. En d’autres termes, cela consiste à provoquer des émotions auprès des consommateurs afin de communiquer une panoplie de messages. Ce type de stratégie regroupe des discours généralement dans le but de sensibiliser, partager ou bien de mobiliser les individus. Cette approche est utilisée dans les publicités. L’objectif premier est de vendre le produit tout en divulguant un message à l’interne. Pour toutes ces raisons, le storytelling est une approche de communication excellente. Cela permet à l’entreprise de prendre position auprès d’un enjeu et d’ensuite démontrer leur appui.

    Fenty Beauty est une jeune entreprise qui a été créée en 2017 par la chanteuse Robyn Rihanna Fenty. La compagnie vend des produits de beauté et des produits pour le corps. En plus de promouvoir la « beauté pour tous », elle met de l’avant « les femmes et des cultures sous-représentées et mal desservies ». De ce fait, la chanteuse a tenu à créer plus de 50 teintes. Cela est devenu la mission marketing de l’entreprise. Sur la page officielle du site web, la compagnie a une section « comment nous sommes conscients de la terre ». Cette section explique que Fenty Beauty a mis des mesures en place afin de leurs produits est un impact réduit sur l’environnement. La majorité des emballages est composée de matériaux recyclés. Un système de réutilisation est mis de l’avant sur certains produits. Cela consiste à acheter une fois, puis de racheter la recharge. L’entreprise fonctionne selon les « 3 R », soit réduire, réutiliser et recycler. Également, la composition des produits est conçue à partir d’ingrédients propres qui respectent la planète.

    En plus d’avoir instauré cette approche durable, Fenty Beauty a une section « Clara Lionel Fondation (CLF) » sur le site. Cette fondation a été fondée en 2012 en l’honneur des grands-parents de Rihanna. Le rôle de l’organisme est d’investir dans l’éducation dans des milieux défavorisés ou bien touchés par des catastrophes naturelles, notamment à Malawi, en Barbade et le Sénégal. Il est possible de faire le suivi des réalisations de la fondation. Aussi, Fenty Beauty a créé un produit spécialement conçu pour la cause. L’entièreté des fonds recueillis va à la fondation directement.

    Le storytelling de l’entreprise respecte bien les éléments mentionnés plus haut, soit de provoquer des émotions, de communiquer des messages et de sensibiliser les individus. Fenty Beauty présente des enjeux importants et d’actualités. La compagnie a su cibler une vaste partie de la population grâce à leur objectif premier : la « beauté pour tous ». L’histoire de Fenty Beauty est cohérente et efficace. Rihanna a élaboré un visuel accrocheur qui plaint aux gens de tous âges. La quête quant à la lutte contre le racisme, les droits des femmes, l’inclusion des communautés LGBTQ+ et l’environnement, le storytelling de l’entreprise ne pourrait être plus claire. La notoriété de Rihanna, la qualité des produits ainsi que la mission principale ont engendré un chiffre d’affaires évalué à 570 millions de dollars en 2019. La marque de beauté connaît le storytelling comme le fond de sa poche.

    Sources :

    Fenty Beauty. (4 février 2022). FENTY ICON LIPSTICK | FENTY BEAUTY. [video] Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=VVs8dlAaBr8

    Kendo Holdings (2022). Fenty Beauty. Fenty Beauty. https://fentybeauty.com

    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Robehmed, N. (4 juin 2019). How Rihanna Created A $600 Million Fortune—And Became The World’s Richest Female Musician. Forbe. https://www.forbes.com/sites/natalierobehmed/2019/06/04/rihanna-worth-fenty-beauty/?sh=58f1cace13de

    Répondre
  37. Jérémie Lacelle

     /  8 mars 2022

    L’outil de communication de storytelling est l’une des meilleures façons de faire comprendre une posture d’entreprise à travers une vulgarisation simple et une approche au public. Le but est très simple, on développe une histoire où nous pouvons y retrouver les grandes lignes de pensées ainsi que des éléments simples avec lesquels les consommateurs sont en contact quotidiennement. Nous n’avons qu’à penser aux publicités du Superbowl où les histoires sont souvent les publicités qu’on se souvient le plus ! Qu’est-ce qui est plus intéressant, une lecture d’un texte monotone ou une histoire qui se tient d’un bout à l’autre ? Poser la question, c’est y répondre ! C’est pourquoi certaines entreprises ne jurent que par cette méthode !

    Pour l’entreprise choisie, je me suis référé à une liste qu’Isarta a dévoilée dans le lien juste ici : https://isarta.com/infos/medias-sociaux-quelles-sont-les-entreprises-qui-parlent-le-mieux-de-leur-rse/
    Pour mon choix d’entreprise, j’ai sélectionné l’entreprise suédoise IKEA. Ceux-ci ont été critiqués au cours dans 10 dernières années concernant la surconsommation que leurs meubles peuvent causer. Cependant, lors des quatre dernières années, l’entreprise a pris position dans ce débat et s’est dotée d’un programme à l’interne de durabilité ainsi que de seconde main pour revamper certaines habitudes. Dans la publicité ci-dessous, nous pouvons y voir un excellent exemple de storytelling concernant leur position de vente de produit qui a un impact sur la vie de tous les jours et l’indice de CO2 utilisé durant la journée.

    Lors de ce vidéo, nous pouvons y voir un exemple concret de storytelling en plusieurs points. Dès le début du vidéo, l’histoire est respectée comme un lever du jour et les actions au courant d’une journée. Par contre, au lieu d’avoir un événement déclencheur, nous nous apercevons que ce sont des petites actions pendant toute la journée qui font la différence. Avec le petit indicateur rond en bas à droite du vidéo, l’indice de CO2 indique la consommation qui est moindre grâce aux efforts quotidiens. Le point culminant est une sorte de morale qui permet de comprendre l’impact de tout un chacun dans notre société moderne. On ramène à la fin qu’un meilleur monde commence à la maison. Faisant, par le fait même, un clin d’œil aux différents mobiliers disponible chez IKEA. Pour plus d’information concernant leur programme de seconde main, voici un lien d’information : https://www.ikea.com/ca/en/this-is-ikea/sustainable-everyday/from-pre-loved-to-re-loved-pub9e5d35e0

    Sources:
    Ikea. (2019). From pre-loved to re-loved: we’re giving IKEA furniture a second life.
    Isarta. (2020). Médias sociaux: quelles sont les entreprises qui parlent le mieux de leur RSE?
    Youtube. (2019). Climate action starts at home – IKEA
    Litalien, Guy. (2022). Relations publiques, cours 18 février. Université de Sherbrooke.

    Répondre
  38. Alejandro Guerrero

     /  8 mars 2022

    1. Le storytelling est avant tout un outil de communication centré autour d’une histoire. Ce discours narratif s’appuie sur le partage d’informations et sur les sentiments qui peuvent en surgir. En contexte de responsabilité d’entreprise, le storytelling devrait transmettre efficacement les valeurs et les croyances de l’entreprise. Le storytelling est d’abord une vision. Les histoires sont intemporelles et elles captivent l’attention des parties prenantes, il est donc important de se pencher sur les stratégies qui seront mises de l’avant ainsi qu’aux éléments qui y seront abordés. Si c’est une question de notoriété, le storytelling peut agir comme catalyseur et susciter des conversations intéressantes qui piqueront l’intérêt du public. On veut se démarquer, que ce soit par des innovations, des témoignages, des idées inspirantes et des expériences captivantes. On souhaite d’abord attirer l’attention du public. Si c’est plutôt une question d’engagement social, les histoires amorcées auront comme objectif de mobiliser les individus impliqués, de sensibiliser le public auprès des causes et de faire évoluer la mentalité des parties prenantes. Tout est une question d’angle. Cela implique donc que l’entreprise connaisse et respecte bien son audience.

    2. Voici un exemple de storytelling qui montre, par le biais d’une histoire émouvante, les valeurs véhiculées par Volvo, une conglomération suédoise qui se spécialise dans la fabrication de voitures. Dans cette vidéo, on montre le quotidien des employés. On voit la vie de ces ingénieurs, concepteurs et travailleurs qui font partie de la famille Volvo. Qui construit les meilleures voitures? Les Allemands? Les Américains? D’après Volvo, ce sont tous ces pays réunis. C’est par nos différences qu’on va de l’avant. Cette diversité nous pousse à aller plus loin, à nous dépasser. On s’appuie sur l’innovation, certes, mais avant tout, il y a les gens. Ce sont eux les pionniers. Cette diversité culturelle stimule la créativité et permet à Volvo de construire des voitures plus sûres et plus intelligentes, conçues pour le quotidien de ces gens.

    3. Cette story montre fièrement les valeurs, les principes et les actions défendus par l’entreprise. On souhaite mettre de l’avant la coopération, le travail d’équipe et l’audace. Cette histoire fait donc appel à des images qui reflètent bien l’image de l’entreprise. L’histoire comporte également une ligne narrative. L’entreprise souhaite se démarquer en termes de son innovation et son engagement auprès de ses employés. À l’aide de l’histoire et des visuels, elle réussit bien à mélanger ces éléments et à faire passer son message.
    Sources:
    Litalien, G. (2022). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Répondre
  39. Marilou Pilote

     /  8 mars 2022

    À l’air des médias numériques, on assiste à une hétérogénéité, une isolation, une solidification de la personnalité singulière des individus. Pour les organisations, il s’agit autant d’un avantage, soit de développer des marchés spécialisés ou de rejoindre des publics cibles bien précis, mais aussi d’un inconvénient majeur, soit la multiplication des manières d’aller rejoindre ces publics sur les nombreuses plateformes et donc la valeur pécuniaire associée à l’hétérogénéité des publics. Le storytelling devient ainsi la manière de rejoindre la population sur un plan fondamental qui touche à la fois un angle historique, scientifique, artistique, humaine, etc. En effet, les valeurs et le parcours de chaque individu, peu importe le contexte sociodémographique, géographique ou autre sont essentiellement communs : il y a un début, un développement avec des défis et des apprentissages, un dénouement et une conclusion. À ces étapes sont liés des sentiments et des émotions bien précises qui peuvent être partagés par tous à un moment ou un autre de notre vie. Donc, dans un contexte de responsabilité de l’entreprise, le storytelling devient un moyen efficace de rejoindre les publics puisque l’histoire elle-même et les valeurs peuvent toucher, et ce, peu importe le produit ou le service qu’offre l’organisation.

    La compagnie sherbrookoise UrbanÉco a mis sur pied un projet de websérie lié à sa construction de domiciles écoresponsables : La Cabine. La série suit un jeune couple dans le processus, de la conception à la construction, sur plusieurs épisodes. On s’attache à eux, on en apprend sur les maisons saines et écologiques, mais aussi sur l’équipe qui prend en main les projets de l’entreprise.

    On remarque la richesse des informations secondaires, difficiles à partager avec d’autres types d’outils de communication. En effet, une publication, une affiche, une publicité radiophonique ou autres contraignent la quantité d’informations que l’on peut diffuser à la fois. L’organisation choisit souvent l’un des « 4P » marketing, soit le produit, le prix, la place et la promotion alors que le storytelling permet de prendre le temps de diffuser toutes les informations, tout en créant un buzz, un attachement aux personnages impliqués et donc jouer sur les notions de connaissance, attitude et comportement envers l’organisation. Par exemple, le premier épisode de La Cabine présente un expert qui vulgarise des concepts de manière très simple, humaine et dynamique. On explique également les avantages externes des maisons saines sur l’intimité des nouveaux propriétaires, du lieu géographique de leur maison afin de respecter ces mêmes valeurs.

    Bref, le storytelling présente l’entreprise de manière circulaire, complète (économique, sociale et durable) et surtout unique. Cela favorise la rétention de l’information et notre attachement à l’organisation à long terme.

    Source :
    Litalien, G. (2022). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Répondre
  40. Charlotte Marquis

     /  9 mars 2022

    Lorsqu’on parle de storytelling, on fait référence à un outil de communication servant à transmettre une émotion, à saisir les gens par la sensibilisation, à inspirer l’engagement auprès d’une entreprise, et le tout, diffusé par une histoire. Évidemment, la responsabilité sociale d’entreprise (RSE) est un élément très important pour la notoriété et l’évolution d’une compagnie, c’est pourquoi l’utilisation du storytelling, au niveau de la RSE, est un moyen efficace d’y parvenir. On fait directement appel aux trois grands types d’apprentissage : le visuel, l’auditif et le kinesthésique. La stimulation créée par une histoire racontée permet aux auditeurs de mémoriser entre 65% à 70% des informations, ce qui permet au public d’adhérer alors beaucoup plus facilement au message véhiculé. Également, l’émotion transmise et la présence des sentiments augmente directement la confiance, la crédibilité et l’adhésion des gens envers une entreprise.

    Air Canada en a définitivement fait bon usage. En prenant compte du contexte pandémique actuel, l’entreprise a voulu faire vivre aux auditeurs un retour indirecte à leurs proches pour la période des fêtes. On y perçoit un enfant, admirant des globes transparents, où deux personnes voudraient se réunir, mais elles sont loin l’une de l’autre, chacune dans sa boule de crystal. L’ajout d’une touche animée donne certainement un effet magique à cette histoire. Finalement, les personnages animés se rejoignent dans la même boule magique, ce qui donne l’espoir de revivre un temps des fêtes avec ceux que l’on aime, ensemble. On perçoit la compréhension et l’empathie d’Air Canada pour les gens qui ne peuvent pas se réunir à cause des conditions pandémiques.

    Le storytelling est introduit par une famille célébrant le temps des fêtes. On perçoit le jeune enfant recevoir un cadeau de Noël, un boule transparente magique, pour ajouter à sa collection déjà existante. Par contre, c’est à cet instant qu’un élément qui change la routine fait son apparition dans l’histoire. Les deux personnages animés se voient à travers la transparence des boules magiques, mais ne peuvent se rejoindre. On voit leurs efforts s’envoler, et la déception arrivée, jusqu’à ce que, finalement, la magie du soir de Noël les réunissent, et que le message de Air Canada «Vive la magie des fêtes». La responsabilité sociale d’une entreprise c’est également de comprendre le contexte de vie actuel de ses consommateurs. Plus que jamais, le réseau de l’aviation a été chamboulé par les restrictions sanitaires, et la preuve d’empathie d’Air Canada envers ce que les gens ressentent sans voir leurs proches est un exemple réussi de storytelling.

    Répondre
    • Charlotte Marquis

       /  9 mars 2022

      Source :
      Litalien, G. (2022). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

      Répondre
  41. Gabrielle Delage

     /  10 mars 2022

    L’entreprise québécoise Vert Imaginaire :

    La responsabilité d’entreprise passe, avant tout, par le fait de ne pas seulement mettre sur un piédestal son propre profit, mais de se soucier de l’avenir et du bien-être de la collectivité. Les individus aiment encourager les compagnies qui ont des valeurs : écologiques, de santé, de partages et d’entraide. Pour toucher le cœur de ses clients et de ses parties prenantes, les entreprises ont besoin de se démarquer des autres par leur contribution unique pour améliorer leur communauté. Pour ce faire, la meilleure stratégie pour sensibiliser et rejoindre le cœur des individus est le storytelling. Cet outil de communication consiste à s’ouvrir émotionnellement en racontant une histoire inspirante parsemée de réalisations, d’obstacles et de succès. Les gens ont besoin de voir l’humain derrière l’entreprise, donc de parler des réalités quotidiennes que tout un chacun vit est un pas vers la réussite entrepreneuriale.

    L’entreprise québécoise Vert Imaginaire :

    L’entreprise québécoise Vert Imaginaire a été créée par une maman qui souhaitait offrir à ses enfants des jouets écologiques et non toxiques : « pour que les tout-petits puissent jouer librement sans préjudice à leur santé et en harmonie avec l’environnement. » (Vert Imaginaire) Cette entreprise se considère comme étant la référence au Québec en matière de jouets écoresponsables. Tous les jouets sont conçus à l’aide de matériaux et recyclés. L’entreprise souhaite encourager les parents à ne pas surconsommer des jouets de plastique suremballé pour leurs enfants. D’ailleurs, dans cette vidéo ci-haut nous pouvons voir un enfant qui écrit au père Noël une courte liste : il n’a pas besoin de grand-chose pour s’émerveiller. Puis, le petit enfant évoque le fait que ses parents lui ont appris à prendre soin de sa belle planète, qu’il faut éviter de trop consommer et de jeter trop vite aux ordures ses jouets.

    L’histoire racontée dans cette vidéo respecte les concepts clés du storytelling. En fait, l’entreprise Vert Imaginaire utilise cette vidéo publicitaire pour partager ses valeurs environnementales à ses clients : diminuer la surconsommation, acheter des jouets écoresponsables et non toxiques, diminuer le suremballage. Cette histoire du temps des fêtes suscite des émotions chez les parents lorsque nous entendons ce petit garçon raconter au père Noël qu’il n’a pas besoin d’une grande quantité de jouets pour être heureux et qu’il se souci de la planète. On peut comprendre clairement les valeurs, principes et actions que l’organisme défend. Donc, Vert Imaginaire connaît bien son public et oriente son histoire en fonction de leur intérêt. Une histoire, un pas vers le futur.

    Gabrielle Delage

    Vert Imaginaire ( 2017) À propos et Mission repéré à : https://www.vertimaginaire.ca/notre-promesse/

    Répondre
  42. Charlotte Varin

     /  10 mars 2022

    Avant toute chose, le storytelling est un outil de communication basée sur une structure narrative du discours. La responsabilité d’entreprise, elle, est basée sur l’engagement que prend une entreprise envers les parties prenantes avec qui elle fait affaire en vertu duquel elle gérera les effets sociaux, environnementaux et économiques de ses activités de façon responsable et conforme aux attentes du public. Le concept de storytelling est alors utilisé afin de transmettre les valeurs et les croyances de l’entreprise. Ce concept important en relation publique permet également de partager une expérience significative, faire évoluer les mentalités en sensibilisant les parties prenantes à des causes. On utilise le storytelling afin de se démarquer et justement d’inspirer l’engagement et la confiance du pourquoi l’utilisation du storytelling avec le contexte de responsabilité d’entreprise.

    Airbnb est une entreprise qui a su utiliser le storytelling afin de mettre en valeur la maison famillale de Christelle pour pouvoir éventuellement la louer sur la plateforme Airbnb. Ainsi, cet histoire démontre le travail de la famille d’une jeune adulte améridienne qui nous explique l’origine et la construction de la « Farmhouse ».Elle explique que cette maison est le produit du travail qu’à fait sa famille de génération en génération. Cette histoire est touchante et permet de sensibiliser les gens par rapport à cette histoire de famille et de culture. Christelle nous démontre que cette fameuse « Farmhouse » on se sent chez soi.

    L’entreprise a définitivement utilisé le storytelling lors de cette vidéo, puisque celle-ci met en évidence les caractéristiques de cet outil de communication appris en classe. En effet, l’entreprise veut transmettre les valeurs et les croyances de la famille tout en sensibilisant son public aux nations autochtones. On parle aussi ici de partager une expérience significative qu’a été la construction de cette maison par la famille de Christelle. Cette histoire permet également de faire évoluer les mentalités et de sensibiliser les gens au racisme envers les autochtones.

    Source: https://www.bdc.ca/fr/articles-outils/boite-outils-entrepreneur/gabarits-documents-guides-affaires/glossaire/responsabilite-sociale-d-entreprise

    Notes de cours Guy Litalien

    Répondre
  43. Thomas Germain

     /  10 mars 2022

    Le storytelling est un outil de communication qui a pour objectif de transmettre des émotions des ressentis et de l’information grâce à une structure narrative défini par une entreprise. Elle doit être l’actrice principale de l’histoire contée pour offrir une réputation positive d’elle-même au travers des actions ou évènements qu’elle entreprend. Le storytelling est essentiel dans le contexte de la responsabilité d’entreprise. Les seuls actions et évènements connus du grand public le deviennent par la communication. L’absence de communication est équivalente à l’absence d’action pour le grand public. Étant donné que la responsabilité d’entreprise est d’un point de vue pragmatique principalement utilisé pour offrir une bonne réputation de l’entreprise, il est important d’avoir la communication la plus efficace. Seulement 5 % à 10 % des informations communiquées sont mémorisées par le cerveau contre 65 % à 70 % au sein d’une histoire. L’entreprise peut ainsi démontrer ses valeurs sociales concrètement au grand public.


    Quicksilver est une entreprise de vêtement de glisse fondée par deux surfeurs pour des surfeurs. En matière de responsabilité d’entreprise, l’écologie est dans l’ADN de l’entreprise. Leur mission est d’encourager la passion du surf tout en protégeant leur terrain de jeux. C’est-à-dire la nature. Depuis sa création, Quicksilver a participé et organisé de nombreux évènements et campagne publicitaire pour la protection de l’environnement. Leur dernière histoire est leur association avec Repreve. Repreve est une société qui recycle les bouteilles de plastique pour les transformé en fibre qui permet de créer divers vêtements. Quicksilver a annoncé utiliser 100 % de matériaux recyclés pour sa gamme de surf. En 2020, il annonçait qu’il avait déjà réussi à recycler 100 millions de bouteilles grâce à leur partenariat avec Repreve. À la suite de cette annonce, Quicksilver annonce qu’il reversera 10 $ des ventes du 16 juin 2018 faites sur les produits fabriquer en collaboration avec Repreve à 5 Gyres un organisme a but non lucratif pour l’écologie.

    L’histoire proposée par Quicksilver est d’autant plus efficace qu’il connaisse leur public cible. C’est pourquoi il appelle le public à l’action face aux dangers environnementaux de leur terrain de jeu. Il se sert de leur éthos de surfeur professionnel pour créer un lien avec leur public. La présentation de leur histoire mélange habilement des phrases fortes et des images claires qui expriment le message et la mission de l’entreprise. La structure respecte la forme classique du storytelling. L’histoire débute avec une mise en contexte : la mer est en danger et ensemble on peut l’aider. Puis, il montre le logo de la compagnie Repreve qui est l’acteur du changement. Ensuite, le recyclage de plus de 100 millions de bouteilles est permis par la création des maillots de bain Quicksilver. Pour finir, dans le descriptif du narratif, l’entreprise explique qu’elle reversera une partie de l’argent sur la vente des maillots de bain. Le storytelling est réussi grâce à un témoignage des valeurs écologiques de l’entreprise par les actions qu’elle entreprend.

    Répondre
  44. Gabrielle Delage

     /  11 mars 2022

    L’entreprise québécoise Vert Imaginaire (2) :

    La responsabilité d’entreprise passe, avant tout, par le fait de ne pas seulement mettre sur un piédestal son propre profit financier, mais de se soucier de l’avenir et du bien-être de la collectivité. Les individus aiment encourager les compagnies qui ont des valeurs : écologiques, de santé, de partages et d’entraide. Pour toucher le cœur de ses parties prenantes, les entreprises ont besoin de se démarquer des autres par leur contribution unique pour améliorer leur communauté. Informer, sensibiliser et susciter la réflexion sur des enjeux sociaux sont tous des éléments essentiels pour la prospérité d’une entreprise responsable. Pour ce faire, l’une des meilleures stratégies pour sensibiliser et rejoindre le cœur des individus est le « storytelling ». Cet outil de communication consiste à s’ouvrir émotionnellement en racontant une histoire inspirante parsemée de réalisations créatives : de passion, de valeurs, d’obstacles et de succès. À l’ère numérique, les gens ont besoin de voir l’humain derrière l’entreprise, donc de parler des réalités quotidiennes que tout un chacun vit est un pas vers la réussite entrepreneuriale.

    L’entreprise québécoise Vert Imaginaire :

    L’entreprise québécoise Vert Imaginaire a été créée par une maman qui souhaitait offrir à ses enfants des jouets écologiques et non toxiques : « pour que les tout-petits puissent jouer librement sans préjudice à leur santé et en harmonie avec l’environnement. » (Vert Imaginaire) Cette entreprise se considère comme étant la référence au Québec en matière de jouets écoresponsables. Tous les jouets sont conçus à l’aide de matériaux recyclés et naturels. De ce fait, l’entreprise souhaite encourager les parents à ne pas surconsommer des jouets en plastiques suremballés pour leurs enfants. D’ailleurs, dans cette vidéo ci-haut nous pouvons voir un enfant qui écrit au père Noël une courte liste de cadeaux : il n’a pas besoin de grand-chose pour s’émerveiller. Puis, le petit enfant évoque le fait que ses parents lui ont appris à prendre soin de sa belle planète et qu’il faut éviter de surconsommer et de jeter trop vite aux ordures ses jouets.

    L’histoire racontée dans cette vidéo respecte les concepts clés du « storytelling ». En fait, par l’entremise de cette publicité, l’entreprise Vert Imaginaire partage ses valeurs environnementales grâce à ce moment féerique du Temps des fêtes, qui rappelle aux gens leur tendre enfance. L’entreprise a bien su rejoindre le bonheur, la joie et les émotions auprès de ses parties prenantes. Par cette courte vidéo, elle informe les gens de sa mission : diminuer la surconsommation, acheter des jouets écoresponsables et non toxiques et diminuer le suremballage. Qui plus est, cette histoire du Temps des fêtes peut susciter des émotions fortes chez les parents lorsque ceux-ci entendent ce petit garçon raconter au père Noël qu’il n’a pas besoin d’une grande quantité de jouets pour être heureux et qu’il se souci de la planète. On peut comprendre clairement les valeurs, principes et actions que l’organisme défend. Donc, Vert Imaginaire connaît bien son public et oriente son histoire en fonction de leur intérêt. Une histoire, un pas vers le futur.

    Gabrielle Delage

    Vert Imaginaire ( 2017) À propos et Mission repéré à : https://www.vertimaginaire.ca/notre-promesse/

    Répondre
  45. Jessica Roux

     /  11 mars 2022

    L’utilisation du storytelling chez les entreprises est un puissant outil de communications que celles-ci peuvent utiliser pour non seulement propager leur message, mais également sensibiliser les consommatteurs à une cause, souvent sociale, qui leur tient à coeur. Ainsi, ce moyen de communication peut être utilisé dans le cadre d’une stratégie marketing ayant pour but la vente de produit ou de service, il peut être employé dans l’optique de transmettre un message à l’interne de l’entreprise ou encore, il peut être choisi pour communiquer un message quant à la responsabilitié sociale qu’une entrepresise endosse et souhaite transmettre au public. C’est donc un outil de communication très avanatgaeux à utiliser pour une organisation, en plus d’être un moyen de communication qui est généralement très apprécié des consommateurs.

    Afin de se démarquer de la concurrence, le storyteling doit être employé dans le but de générer une réaction positive des diverses parties prenantes (internes ou externes) visées par l’organisation. Pour cela, il faut avant tout que l’entreprise sache capter l’attention de son audience, maisqu’elle sache aussi créer, à travers son message, des émotions chez le consommateur afin de sensibiliser celui-ci à l’enjeu ou au produit communiqué.

    Un bon exemple de storytelling est la compagnie canadienne de bougies de soja Mala the brand. Celle-ci s’engage non seulement à planter un arbre pour chaque commande, mais elle créé ses produits avec des ingrédients sains, naturels en plus d’utiliser des matériaux recyclés pour expédier ceux-ci. l’entreprise explique cette réalité écologique dans deux sections facilement identifiables sur son site web, ou elle démontre qu’elle a réussi à planter plus de 36,000 arbres et, entre autres, quelles sont les actions concrètes qu’elle entreprend pour etre durable dans son développement (https://www.malathebrand.com/pages/sustainability) . Le consommateur à alors l’impression que son achat a un réel impact positif sur son environnement. Il est ainsi plus qu’évident que Mala the brand utilise les concepts du storytelling en transmettant facilement un message significative quant à sa préoccupation de l’environnement et du développement durable.

    Sources supplémentaires:
    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Mala the brand,Buy an candle, plant a tree. https://www.malathebrand.com/pages/buy-a-candle-plant-a-tree

    Jessica Roux

    Répondre
  46. Lou De Boe

     /  11 mars 2022

    Le concept de storytelling est très intéressant et a fait surface il y a de ça quelques années aux États-Unis. Je trouve que ce concept a énormément de potentiel, le fait de raconter une histoire produit quelque chose de différent chez la personne et va chercher différentes sortent d’émotions. Dans les relations publiques, nous sommes régulièrement conviés à entrer un contact avec différents clients et le storytelling va permettre de créer une occasion pour se rapprocher de celui-ci et d’établir un lien plus familier en allant chercher ses émotions. Cela va permettre de créer une occasion et une ouverture pour différentes missions, par exemple afin de mettre en avant son entreprise, un produit ou un service ou encore d’énoncer des bénéfices, des faits ou des statistiques. En énonçant ses informations de cette manière, l’interlocuteur va davantage retenir les informations et cette « story » que vous avez racontée peut être modulable et peut-être utiliser pour de nombreuses situations et objectifs différents. Avec cette expérience, il se peut que le consommateur aille créer une connexion émotionnelle et ressentir le besoin de partager cette expérience auprès d’autres personnes, ce qui finalement est bénéfique pour vous.

    Dans ce storytelling, nous pouvons apercevoir une image en noir et blanc avec le joueur de tennis Roger Federer qui est selon moi un des meilleurs tennismans de tous les temps. L’image est en noir est blanc et en grosses lettres est mentionné « everyone loves an Under dog ». Cette image correspond bien à un storytelling car pour ceux qui connaissent un minimum le tennis, derrière cette image se retrouve l’histoire de Roger qui a une histoire incroyable, car il vient de très loin. Le slogan « Just do it » veut en dire beaucoup également et incite chacun au dépassement de soi-même. Cette affiche suscite beaucoup d’émotions de par les couleurs et la photo utilisées. Nike a bien su connaitre son public afin de créer cette image qui pour beaucoup rappelle de nombreux souvenirs et d’émotions en lien avec cette athlète et ça nous permet de nous faire réfléchir et de nous remémorer certains moments. Avec cette image, une interview est disponible de Roger Federer qui raconte son histoire. Grâce à des histoires comme celle-ci, Nike est devenu une des plus grosses franchises dans le monde du sport et bien plus encore.

    Ce storytelling rejoint les concepts clés en transmettant une valeur de surpassements de soi-même à travers le slogan, mais aussi grâce à l’histoire de Roger Federer elle permet de sensibiliser les jeunes et les moins à se motiver et à mettre des actions en marche, l’image réfère également à la connaissance du sport, car si on ne connait pas Roger on peut avoir du mal à percevoir le message qu’il y a derrière. L’organisation se démarque également en étant aussi proche des top-athlètes mondiaux, ce qui créer un sentiment de crédibilité pour la marque.

    Lou De Boe

    Répondre
  47. Sabrina Larocque

     /  14 mars 2022

    1. D’indiquer votre conception, avec des arguments détaillés, de l’utilisation efficace du storytelling avec le contexte de la responsabilité d’entreprise;

    Le storytelling, c’est un outil de communication basé sur une structure narrative du discours. C’est une histoire relatée qui s’appuie sur des événements et des actions et qui concilie information, sentiments, raison et passion (Litalien, 2022). En d’autres termes, cette méthode de communication provoque des émotions auprès des consommateurs tout en les sensibilisant à une cause. En marketing, l’histoire mène à l’action. Les consommateurs achètent des produits et des marques avec des personnalités et des valeurs qui leur correspondent. Le storytelling permet aux entreprises de démontrer leur appui auprès d’enjeux sociaux, économiques ou écologiques. Un storytelling efficace repose sur l’impact de la responsabilité sociale sur l’image d’une entreprise. En effet, un bon récit créera un grand engagement chez le public ciblé par la publicité.

    L’efficacité de cette structure narrative s’appuie sur une raison scientifique : le cerveau mémorise les messages et les informations auxquels il peut attribuer une valeur affective. Les émotions restent avec le temps, on les comprend et on s’en souvient. Pour que le stroytelling soit efficace en publicité, il doit être simple et vulgarisé.

    2. De proposer un ou des hyperliens vers une ressource en ligne (une organisation ) utilisant efficacement le storytelling dans un contexte de responsabilité d’entreprise et de fournir une description sommaire du contenu de cette story;

    Dans cette campagne, « One Planet, One Health », Danone démontre sa responsabilité sociale en racontant une histoire. L’entreprise veut montrer qu’elle garantit la sécurité alimentaire de ses produits afin de construire et consolider des relations de confiance avec ses consommateurs et ses parties prenantes.

    Cette histoire démontre que Danone est une entreprise qui est sensibilisée aux enjeux environnementaux actuels : la fonte des glaciers, la déforestation, la surpêche, les changements climatiques, etc. Dans la publicité, les acteurs répondent « je sais… » à tous ces enjeux. L’entreprise veut démontrer qu’aujourd’hui, nous sommes au courant des enjeux environnementaux qui nous entourent et que nous avons l’information nécessaire pour faire des changements. « Je ne peux pas faire comme si je ne savais pas, nous sommes la première génération qui sait, la première génération qui a tous les faits. Ce n’est pas simple, mais nous n’avons qu’une vie, qu’une planète, qu’une santé. » Avec cette campagne, l’entreprise montre qu’elle prend part dans les changements environnementaux, elle démontre son engagement envers l’environnement. De plus, la publicité se termine en décrivant un geste concret effectué par Danone : « Grâce à vous, Danone et ses marques s’engagent à verser 5,4 millions d’euros à des projets d’agriculture plus respectueuse de la planète et de la santé. »

    Danone améliore continuellement ses pratiques et met sur pied plusieurs projets dans le but d’offrir des produits qui contribuent autant à la santé des consommateurs qu’à celle de la planète. Avec sa vision « One Planet, One Health », l’entreprise démontre qu’elle croit fermement que la santé de la population est indissociable à celle de la planète. C’est un appel à tous les consommateurs et aux acteurs du secteur à rejoindre la révolution de l’alimentation, un mouvement visant à favoriser des habitudes de consommation plus saines et plus durables.

    3. D’expliquer en quoi la story sélectionnée respecte les concepts clés du storytelling.

    Avec cette publicité, Danone répond aux critères principaux du storytelling. Tout d’abord, l’histoire est simple et bien vulgarisée : qu’aujourd’hui, nous sommes au courant des enjeux environnementaux et alimentaires qui nous entourent. C’est un message simple que tout le monde peut comprendre facilement. Danone a misé sur l’émotion en énumérant tous les enjeux un à la suite de l’autre. On réalise que le problème est grave et qu’il faut passer à l’action. Les acteurs sont tous des gens de différents milieux qui réalisent et qui comprennent les problèmes qui les entourent. Les consommateurs peuvent facilement s’y voir et d’y reconnaître. On comprend donc que si les acteurs de la vidéo sont au courant de ces enjeux, nous aussi on l’est et c’est seulement si on fait tous notre part qu’on pourra voir des changements. Chaque individu a un impact considérable sur l’environnement. En finissant la vidéo en disant « Grâce à vous, Danone et ses marques verseront… », l’entreprise interpelle directement les consommateurs. Danone véhicule un message en générant des émotions chez les consommateurs et en les sensibilisant à une cause. Le storytelling de cette entreprise démontre son appui et son engagement auprès de l’environnement et ainsi, elle améliore son image

    Répondre
  48. Sarah-Maude Fradette

     /  15 mars 2022

    En 2022, il est primordial d’attirer l’attention de vos consommateurs. Comment? Par le storytelling! Communiquer avec l’aide d’une histoire peut réellement vous démarquer de vos concurrents. Il faut susciter l’émotion de vos consommateurs en humanisant votre marque. Vous pouvez communiquer plusieurs choses un bon storytelling : Présenter votre mission, sensibiliser à votre cause, raconter votre évolution, démontrer votre succès, etc. Cet outil marketing peut également être bénéfique pour la réputation d’une entreprise si elle est utilisée pour communiquer les actions responsables de celle-ci. La responsabilité d’entreprise est un engagement qu’une marque prend à l’égard de trois piliers : social, économique et environnemental. En utilisant une histoire comme moyen de communication, vos consommateurs se souviendront davantage de vous!

    Un exemple parfait de storytelling est Pzifer. On le sait, les vaccins n’ont pas fait l’unanimité dans les derniers mois. Par contre, Pzifer fut définitivement celui en qui les consommateurs avaient le plus confiance. L’entreprise a élaboré une publicité qui montre les humains qui travaillent derrière l’entreprise. Elle souhaite faire comprendre que ses membres travaillent dans un but commun : sauver des vies en comprenant ensemble la science. Dans le vidéo, on plonge dans la réalité des travailleurs avant de se rendre au boulot. C’est beau et accrocheur parce que les consommateurs peuvent s’identifier à eux.
    La vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=AxRgAZDE_hc

    La publicité de Pzifier respecte les concepts clés du storytelling. Cette histoire permet à l’entreprise de donner des émotions à son public qui partage la même sensibilité. Avec cette vidéo, elle informe les consommateurs de sa mission. Puisque sa cible est très grande, l’entreprise a su prendre des acteurs auxquelles les consommateurs pouvaient s’identifier. Leurs actions reposent sur les piliers du développement durable puisqu’elles souhaitent assurer la santé et la sécurité des communautés humaines, en plus d’assurer l’équité sociale.

    Justement, lors de mon stage, j’ai écrit un article plus détaillé sur le sujet avec plusieurs autres exemples, je vous invite à aller le consulter : https://cardiganmtl.com/marketing/communication-responsable/

    Sources :
    https://www.smallbusinessact.com/blog/storytelling-marketing/
    https://www.bdc.ca/fr/articles-outils/boite-outils-entrepreneur/gabarits-documents-guides-affaires/glossaire/responsabilite-sociale-d-entreprise
    Litalien, G. (2022, 25 février). Storytelling E [présentation Power Point]. Département de communication, Université de Sherbrooke.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :